Bienvenue sur le nouveau Boursorama. Découvrez tout ce qui a changé
  1. Aide
    1. Espace client
    2. Connexion
Accès membre Boursorama

Erreur d'authentification

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Mot de passe oublié ?

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Marchés : la probabilité d'une hausse des taux de la Fed en juin n'est plus que de 8%

Boursorama12/05/2016 à 15:12

Le siège de la Fed à Washington, D.C.

Le spectre d’une hausse des taux de la Fed, qui agite régulièrement les marchés américains, semble s’être considérablement éloigné depuis le milieu du mois de mars. Il semble actuellement presque certain que les taux resteront inchangés lors de la prochaine réunion de la Fed.

« Les "marchés" attribuent maintenant une probabilité de moins de dix pour cent à une hausse des taux, après avoir estimé cette probabilité à près de 50% à la mi-mars » résume Lazard Frères Gestion dans une courte note d’analyse diffusée mercredi 11 mai.

Evolution de la probabilité implicite, depuis le début de l'année 2016, d'une hausse des taux directeurs de la fed d'ici fin juin. Source : Bloomberg / Lazard Frères Gestion.

Cette probabilité n’est pas issue de données de sondages, mais d’un calcul réalisé par Bloomberg à partir des prix d’échange observés sur certains contrats "futures" du marché obligataire.

Traditionnellement, les probabilités d’une hausse des taux directeurs de la Fed augmentent lorsque l’économie donne des signes d’amélioration, et baissent lorsque les données économiques sont au contraire mitigées, ce qui pousse la Banque centrale américaine à se montrer plus accommodante.

Lazard Frères Gestion commente : « Si la baisse des probabilités du début d’année devait tout à la tourmente des marchés, le mouvement depuis mi-mars s’explique davantage par la publication de chiffres relativement décevants, comme la croissance du PIB [américain] de seulement 0,5% au premier trimestre ».

« La stabilisation du taux de chômage à 5,0% [en légère hausse après être tombé à 4,9%] depuis quelques mois doit également avoir joué (…). La réunion de la Fed du 16 mars et les déclarations postérieures de Janet Yellen ont confirmé ce message aux yeux des investisseurs », explique la société de gestion.

Divergence entre les prévisions officielles de la Fed et les attentes du marché

Désormais, pour l’ensemble de l’année 2016, « là où le scénario central de la Fed prévoit deux hausses de taux d’ici la fin de l’année, le marché estime qu’il y a une chance sur deux pour que la Fed opte pour un statu quo » résume Lazard Frères.

Cette divergence entre les anticipations du marché et les anticipations officielles de la Fed devra forcément se réduire dans les prochains mois. Soit la Fed s’ajustera effectivement aux prévisions des analystes sans remonter ses taux, soit le marché devra se réajuster aux anticipations officielles de la Banque Centrale américaine si celle-ci décide de durcir son ton.

« La Fed souhaitera-t-elle à un moment surprendre le marché afin de regagner un peu de liberté ou attendra-t-elle que les données macroéconomiques légitiment une hausse ? Dans le premier cas, la volatilité pourrait augmenter temporairement, mais il est selon nous probable que l’économie américaine retrouve de la vigueur dans les prochains mois. Il faudra alors vérifier que les anticipations de marché s’ajustent sur le scénario central de la Fed », termine Lazard Frères.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.


Les Risques en Bourse

Fermer

Note d'information importante

Chère Cliente, Cher Client,

Nous souhaitons vous donner quelques règles à suivre pour investir dans les meilleures conditions et vous présenter les risques potentiels auxquels vous êtes susceptibles d'être exposés.

Vos connaissances, Votre profil d'investisseur
Tout d'abord évaluez vos connaissances boursières et financières et formez-vous en consultant le Guide de l'Investisseur, véritable introduction à la bourse et à l'épargne qui est disponible sur votre site Boursorama Banque sous la rubrique «Aide/Formation».
Définissez ensuite votre profil d'investisseur (prudent, équilibré, dynamique) et vos objectifs (durée de placement, rentabilité …). Ce constat vous permettra de vous orienter vers les produits et les marchés qui vous sont le mieux adaptés.

Pensez à vos besoins de liquidité
Adaptez votre durée de placement (1 mois, 1 an, 5 ans, …) à vos besoins de liquidités (projets, impôts …) et en tout état de cause, n'investissez pas en Bourse une partie trop importante de votre patrimoine.

La composition de votre portefeuille
Etudiez la composition de votre portefeuille : diversifiez vos placements afin de réduire au maximum le risque inhérent à un support ou à un secteur en particulier et n'investissez pas dans les produits optionnels (warrants, certificats), fortement risqués, si votre portefeuille n'est pas suffisamment important.

Connaître la vie des Sociétés
Renseignez-vous sur la société au sein de laquelle vous envisagez d'investir (actualités, santé financière, opérations à venir, …).

Agir en connaissance de cause
Soyez conscient des risques auxquels vous êtes exposés : de fait, si certains produits (actions volatiles, warrants, certificats, future…) ou certains modes d'investissement (Service de Règlement Différé) augmentent les espérances de gain, ils accroissent aussi fortement le risque de perte (totale). Ainsi, une connaissance technique préalable approfondie est requise, c'est pourquoi nous conseillons aux néophytes de s'écarter de ce type de produits.

Des risques différents selon les marchés
Prenez connaissance des caractéristiques des marchés sur lesquels vous allez investir : vous êtes confrontés à un risque variable (liquidité, volatilité, niveau d'information, change…) selon les marchés sur lesquels vous décidez d'intervenir (Premier Marché, Second Marché, Nouveau marché, Marché Libre, Marché étranger…).

Figez vos pertes
Enfin, la règle d'or à retenir est de savoir figer ses pertes : à vous de définir le montant de perte acceptable dès le début et une fois ce niveau atteint agissez en conséquence.

En appliquant ces quelques règles de bonnes conduite vous serez à même de mieux appréhender votre risque lorsque vous allez investir sur les Marchés

Un ensemble de cours complets sur la Bourse est également mis à votre disposition gratuitement et que vous pouvez retrouver sur votre site Boursorama Banque dans la rubrique «Aide/Formation». Si des questions resteraient en suspend, n'hésitez pas à contacter votre agence qui est à votre disposition.

Cordialement,
L'équipe de Boursorama Banque.