Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Les USA imposent des sanctions à plus de 500 entités liées à la Russie
information fournie par Reuters23/02/2024 à 17:43

Le secrétaire adjoint au Trésor américain, Wally Adeyemo

Le secrétaire adjoint au Trésor américain, Wally Adeyemo

par Daphne Psaledakis, Andrea Shalal et David Lawder

Le président américain Joe Biden a annoncé vendredi que les Etats-Unis allaient imposer des sanctions à plus de 500 individus ou entités liés à l'invasion de l'Ukraine par les forces russes, il y a près de deux ans jour pour jour, ou à l'emprisonnement de l'opposant Alexeï Navalny, dont la mort a été annoncée il y a une semaine.

"Elles garantiront que (Vladimir) Poutine paie un prix encore plus élevé pour son agression à l'extérieur et la répression à l'intérieur", a déclaré Joe Biden.

Ces mesures du Trésor américain, annoncées en même temps que des sanctions britanniques et européennes, visent des individus liés à la détention d'Alexeï Navalny ainsi que des responsables du secteur financier, de l'industrie d'armement, des réseaux d'achat et de contournement des sanctions imposées à Moscou par les Occidentaux depuis l'invasion du 24 février 2022.

De nouvelles restrictions à l'exportation doivent également être imposées à une centaine d'entreprises.

Ce nouveau train de sanctions est mis en place alors que le projet, porté par l'administration de Joe Biden, d'une nouvelle aide militaire à l'Ukraine est toujours bloqué par l'opposition républicaine au Congrès.

"Après deux ans de guerre, les Ukrainiens continuent de lutter avec un courage admirable. Mais ils sont à court de munitions. L'Ukraine a besoin de plus de fournitures des Etats-Unis pour tenir face aux assauts incessants de la Russie, rendus possibles par les armes et les munitions de l'Iran et de la Corée du Nord", a déclaré Joe Biden.

"C'est pourquoi la Chambre des représentants doit adopter le nouveau projet de loi bipartisan sur la sécurité nationale, avant qu'il ne soit trop tard."

(Avec la contribution de Patricia Zengerle; version française Camille Raynaud et Jean-Stéphane Brosse)

7 commentaires

  • 23 février18:28

    le système des usa où les ultra-riches font sécession avec le peuple américain ( de plus en plus pauvre) , ne fait plus rêver
    système d'enseignement hors de prix, système de soins hors de prix, taux de mortalité infantile qui augmente, nb drogués qui augmente, obésité qui explose, espérance de vie qui diminue
    heureusement les usa ont le dollar pour vivre sur le dos de ceux qui produisent !


Signaler le commentaire

Fermer