Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Le livre choc d'une repentie de la macronie
Le Point16/09/2020 à 11:10

Plus qu'un pamphlet, un repentir. La force de ce livre* est dans sa nuance et dans le calme avec lequel Marie Tanguy, ancienne plume d'Emmanuel Macron, narre son expérience. De la déception, oui, de la haine, jamais, ce qui rend ce récit d'autant plus redoutable. Jusqu'en 2017, la jeune femme travaillait à la CFDT, où elle était en charge des discours. « Ces gens-là, ils ne sont pas comme toi, Marie », la prévient Laurent Berger, le secrétaire général du syndicat, le jour où elle lui annonce son envie de rejoindre la macronie. D'un côté, il y a elle, Marie, qui avoue « une fragilité psychique », des doutes oppressants, qui la font pleurer et la rabaissent sans cesse, mais « en même temps » un fol espoir politique, retrouvé grâce à Emmanuel Macron, jeune candidat à l'élection présidentielle. De l'autre, il y a eux, ces hommes, jeunes, bien nés, péremptoires, oreillette branchée, qui parlent en pourcentage et en concepts abscons et qui s'appellent Quentin, Didier, Ismaël, David... Des machines élevées (ou plutôt programmées) dans les meilleures écoles, l'ENA, Sciences Po, Normale Sup...

Lire aussi Macron, personnage de pamphlets

Macron n'est pas Rocard

L'histoire des premiers marcheurs est connue : des fulgurances, de l'arrogance, des jalousies et des divisions. Marie Tanguy nous en raconte une autre, la sienne, qui est aussi un peu la leur. En 2017, elle a donc quitté son

... Lire la suite sur LePoint.fr

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer