Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Italie: Les partis au pouvoir se querellent à propos d'Alitalia
Reuters29/09/2020 à 17:46

ITALIE: LES PARTIS AU POUVOIR SE QUERELLENT À PROPOS D'ALITALIA

ITALIE: LES PARTIS AU POUVOIR SE QUERELLENT À PROPOS D'ALITALIA

ROME (Reuters) - Les querelles politiques autour des nominations au conseil d'administration de la compagnie aérienne Alitalia, récemment repassée sous contrôle de l'Etat, retardent le redémarrage de la compagnie initialement prévu pour le mois de juin, a-t-on appris de sources gouvernementales.

Si l'ancien chef de la Poste italienne, Francesco Caio, et le directeur des affaires commerciales d'Alitalia, Fabio Lazzerini, ont déjà été choisis respectivement comme président et administrateur délégué, le Mouvement 5 étoiles et le Parti démocrate, les deux formations au pouvoir à Rome, n'arrivent pas à se mettre d'accord sur les cinq autres membres du conseil d'administration.

En mai, le gouvernement italien a annoncé qu'il allait injecter trois milliards d'euros de capitaux frais dans les comptes d'Alitalia lors de la présentation du projet de renationalisation de la compagnie, qui a été décidé après que les projets de cession à des investisseurs privés ont été compromis par la crise du coronavirus.

Le ministre italien de l'Industrie, Stefano Patuanelli, avait déclaré en avril que la nationalisation de la compagnie aérienne avait permis de la sauver de la faillite.

(Angelo Amante et Giuseppe Fonte,version française Laura Marchioro)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer