Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Grève des contrôleurs à la SNCF, trafic très perturbé ce week-end
information fournie par Reuters30/11/2022 à 13:19

Photo d'archives: Les cheminots français en grève pour réclamer une augmentation de salaire

Photo d'archives: Les cheminots français en grève pour réclamer une augmentation de salaire

PARIS (Reuters) - Le trafic sera fortement perturbé du 2 au 5 décembre sur l'ensemble du réseau des trains longue distance en raison d'une grève de chefs de bord portant sur des questions salariales, a annoncé mercredi la SNCF.

Le groupe ferroviaire prévoit de ne faire rouler que quatre TGV et quatre Intercités sur dix durant le week-end. Pour les trains grande vitesse, la reprise devrait être progressive lundi avec trois trains sur quatre.

Le trafic sera normal sur l'Eurostar et le Thalys et légèrement perturbé sur les liaisons vers la Suisse et l'Allemagne. Il n'y aura cependant aucune circulation vers l'Espagne.

"Les chefs de bord, outre leur rôle de contrôle et d’information, assurent une fonction essentielle en matière de sécurité de la circulation et des voyageurs, et sont donc indispensables pour autoriser la circulation d’un TGV dans toutes les conditions de sécurité", écrit la SNCF dans un communiqué.

Le groupe explique que le mouvement de grève survient alors que la direction a fait des propositions aux organisations syndicales pour améliorer le déroulement de carrière et la rémunération des chefs de bord, après des semaines de négociations.

"Les propositions de la direction sont insuffisantes au regard des revendications portées", écrit l'UNSA-Ferroviaire dans un tract syndical.

Les négociations annuelles obligatoires sur les salaires concernant l'ensemble des salariés doivent pour leur part s'ouvrir la semaine prochaine.

(Caroline Pailliez, édité par Kate Entringer)

1 commentaire

  • 30 novembre14:23

    Les gars sont supayés pour ce qu'ils font, n'ont même pas l'obligation de contrôler les billets, travaillent donc très peu et partent en retraite plus tôt !!!! Combien de temps ce cirque va-t'il encore durer ???