Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

France : Bruno Le Maire met en garde contre une crise financière
information fournie par Reuters 14/06/2024 à 13:28

Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire au Palais de l'Elysée à Paris

Le ministre français de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire au Palais de l'Elysée à Paris

(Rpt pour mastic "advisory", actualisé avec RN et Bercy)

Le ministre français de l'Economie et des Finances, Bruno Le Maire, a mis en garde vendredi contre le risque d'une crise financière en France si l'union de la gauche ou l'extrême droite venaient à l'emporter aux élections législatives anticipées.

Prié de dire sur franceinfo si l'inconnue politique née de la décision d'Emmanuel Macron de dissoudre l'Assemblée nationale au soir des élections européennes était porteuse de risques financiers, Bruno Le Maire a répondu par l'affirmative.

La prime de risque exigée par les investisseurs pour détenir des obligations d'État françaises a atteint vendredi son plus haut niveau depuis plus de quatre ans.

Selon les données LSEG, le rendement de l'OAT à dix ans est en passe de connaître sa plus forte hausse hebdomadaire - de plus de 25 points de base - depuis la crise de dette de la zone euro en 2011.

Le rendement de l'OAT évolue à 3,17% à 0812 GMT et le "spread", soit la différence entre les coûts d'emprunt français et allemand à 10 ans atteint les 77 pb.

Le rendement du Bund allemand à dix ans, référence de la zone euro, est en baisse de plus de 8 points de base à 2,40%.

"Nous empruntons désormais plus cher que les Portugais", a dit le ministre. "Ce n'est pas la question de l'équilibre des finances publiques, c'est la question des projets qui sont sur la table pour savoir si nous pouvons, oui ou non, financer cette dette".

Le Rassemblement national (RN) de Marine Le Pen, qui est en tête des sondages d'opinion en vue des élections législatives, propose une baisse de la TVA, notamment à 5,5% sur l'énergie, l'alimentation et l'essence.

L'agence de notation S&P Global, qui a récemment abaissé la note de crédit de la France, a averti cette semaine que les politiques préconisées par le parti d'extrême droite pourraient avoir des conséquences sur la note.

Les partis de gauche, qui ont annoncé jeudi un accord sur un programme commun en vue des élections législatives, souhaitent abaisser l'âge de la retraite et introduire un nouvel impôt sur la fortune.

"Avec les projets de l'extrême gauche et de l'extrême droite, la dette ne pourra pas être financée", a ajouté Le Maire.

Le président du RN, Jordan Bardella, a diffusé un premier spot de campagne sur les réseaux sociaux ainsi qu'un tract où il reste vague sur les mesures à caractère économique de son camp.

Il ne chiffre pas, par exemple, la baisse de TVA envisagée et reste vague sur ses intentions si l'extrême droite prenait les rênes de Bercy après le 7 juillet.

Pour première mesure, le Rassemblement national souhaite un audit des finances publiques françaises mais pourrait soumettre au vote un projet de loi de finances rectificative (PLFR) sans attendre ses conclusions, selon L'Opinion.

Le RN propose de réduire la TVA sur l'énergie à 5,5%. Lors de la campagne présidentielle de 2022, Marine Le Pen avait promis la suppression de la TVA sur cent produits alimentaires et hygiéniques.

Selon le ministère de l'Economie et des Finances, l'ensemble des réductions représenterait un coût de 24 milliards d'euros (10 milliards d'euros pour l'essence, sept milliards d'euros pour l'alimentaire, notamment).

(Reportage Tassilo Hummel, Harry Robertson, Elizabeth Pineau, Leigh Thomas, rédigé par Diana Mandiá, édité par Sophie Louet)

33 commentaires

  • 14 juin 19:10

    Bruno l'apprentis sourcier du pompier pyromane ... mais il est vrai que son chef nous a mis dans une m... pas possible; ça suffit de regarder les intentions de vote, la peste contre le choléra. Pauvre France !


Signaler le commentaire

Fermer