Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

France: Airbnb dément inciter ses loueurs à la fraude fiscale
Reuters01/12/2017 à 15:44

FRANCE: AIRBNB DÉMENT INCITER SES LOUEURS À LA FRAUDE FISCALE

FRANCE: AIRBNB DÉMENT INCITER SES LOUEURS À LA FRAUDE FISCALE

PARIS (Reuters) - Airbnb rappelle régulièrement à ses loueurs leurs obligations fiscales, a déclaré vendredi la plate-forme de location de logements entre particuliers, qui a mis en place un service de paiement suspecté de permettre la fraude fiscale.

Franceinfo a révélé vendredi que la plate-forme proposait à ses clients une carte de crédit rechargeable Mastercard Payoneer qui leur évite des transferts sur compte bancaire.

Fondée en 2005 à New York, la société Payoneer dispose d'une filiale européenne établie à Gibraltar. Ses services de paiement par carte prépayée sont utilisés par plusieurs sites de commerce électronique, dont Amazon.

"Payoneer n'est pas spécifiquement utilisé par Airbnb, mais propose des services de paiement similaires à de nombreuses entreprises dans le monde", a déclaré vendredi un porte-parole d'Airbnb joint par Reuters.

"Nous rappelons à l'ensemble de nos hôtes de vérifier et respecter les réglementation locales, y compris les règles fiscales", a-t-il ajouté. "Airbnb envoie également un rappel fiscal aux hôtes chaque année pour qu'ils sachent exactement combien de revenus ils doivent déclarer à l'administration fiscale."

L'adjoint à la mairie de Paris chargé du logement, Ian Brossat, a estimé vendredi matin sur franceinfo que le site "incit(ait) ses hôtes à faire de l'évasion fiscale en localisant leurs revenus dans une banque située à Gibraltar".

Deux instances représentatives du secteur de l'hôtellerie, l'AhTop (Association pour un Hébergement et un Tourisme Professionnels) et le Groupement national des indépendants de l'Hôtellerie-Restauration, ont également dénoncé une mesure d'"incitation à la fraude fiscale" dans une déclaration transmise à Reuters.

"Ce partenariat, bien que légal, représente une possibilité avérée de fraude fiscale mise à disposition des loueurs, notamment au regard des difficultés rencontrées par l'administration française pour y obtenir des échanges d'informations bancaires".

Si la taxe de séjour applicable aux locations en ligne chez l'habitant est déjà collectée de manière automatique dans un certain nombre de villes françaises, la taxation des revenus des loueurs reste elle soumise à déclaration.

A compter de ce vendredi, la ville de Paris impose à ces derniers une immatriculation préalable de leur logement avant toute location afin de diminuer l'opacité du secteur.

(Julie Carriat, édité par Yves Clarisse)

2 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • crcri87
    01 décembre16:07

    Blablacar, Uber, Airbnb etc Tout ça c'est de la petite magouille fiscale et du système "D" à sanctionner évidemment !! Le système fiscal français est tellement compliqué que la moindre occasion de s'y soustraire est bonne.Champions des impôts donc champions des gratouilles.

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer