Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Etats-Unis: La Fed pourrait devoir relever davantage les taux d'intérêt, dit Powell
information fournie par Reuters25/08/2023 à 17:09

Jerome Powell, président de la Réserve fédérale, au symposium économique de Jackson Hole en 2022

Jerome Powell, président de la Réserve fédérale, au symposium économique de Jackson Hole en 2022

JACKSON HOLE, Wyoming (Reuters) - La Réserve fédérale (Fed) américaine pourrait devoir relever davantage les taux d'intérêt pour s'assurer que l'inflation est contenue, a déclaré vendredi Jerome Powell, le président de la Fed, au symposium annuel de Jackson Hole (Wyoming).

Les responsables de la politique monétaire de la Fed procéderont "avec prudence au moment de décider d'un nouveau resserrement", a-t-il ajouté.

"Il incombe à la Fed de ramener l'inflation à notre objectif de 2%, et c'est ce que nous ferons", a dit Jerome Powell.

"Bien que l'inflation ait baissé par rapport à son pic - un développement bienvenu - elle reste trop élevée. Nous sommes prêts à augmenter encore les taux si nécessaire, et nous avons l'intention de maintenir notre politique à un niveau restrictif jusqu'à ce que nous soyons convaincus que l'inflation se rapproche durablement de notre objectif", a-t-il poursuivi.

Les marchés action se sont raffermis modérément après le discours, qui n'a pas surpris les investisseurs.

"Il s'est agit en grande partie de non-information : la Fed reconnaît que des progrès ont été réalisés et (…) réitère qu'elle ira, au mieux, très lentement et prudemment", résume Michael Green, stratégiste en chef chez Simplify Asset Management.

"Il s'agit d'un discours légèrement moins restrictif que ce que les marchés craignaient : Jerome Powell a repris une grande partie de ses déclarations "plus haut pour plus longtemps" utilisées l'année dernière, mais il a également déclaré que la Fed procèdera avec prudence (...), un message qui rend clairement la banque centrale dépendante des données à court terme", estime Karl Schamotta, chef stratégiste chez Corpay.

Les rendements du deux ans américain, sensible à la politique monétaire, progressait de 6,1 points de base à 5,0801% à 14h48 GMT, tandis que le titre à 10 ans prenait 4,2 points de base à 4,2769%. L'écart de rendement entre les deux maturité, annonciateur de récession selon les investisseurs, a progressé.

Le dollar s'octroyait 0,24% face à un panier de devises diversifiées, soutenu par le discours de Jerome Powell -ce, alors que les marchés continuent d'anticiper une nouvelle pause en septembre.

La réunion du comité de politique monétaire de la Fed (FOMC)des 25-26 juillet s'est conclue par un relèvement de 25 points de base des taux d'intérêt, décidé à l'unanimité, après une pause en juin dans la campagne de resserrement monétaire.

(Reportage Howard Schneider, version française Corentin Chappron et Kate Entringer, édité par Jean-Stéphane Brosse)

2 commentaires

  • 25 août18:00

    donc statu co ! Merci jéromeee Lol


Signaler le commentaire

Fermer