Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Chine: Ouverture d'une enquête sur la diffusion des prix de l'énergie
information fournie par Reuters25/10/2021 à 11:37

CHINE: OUVERTURE D'UNE ENQUÊTE SUR LA DIFFUSION DES PRIX DE L'ÉNERGIE

CHINE: OUVERTURE D'UNE ENQUÊTE SUR LA DIFFUSION DES PRIX DE L'ÉNERGIE

par Shivani Singh

PEKIN (Reuters) - La Chine a annoncé lundi l'ouverture d'une enquête visant les fournisseurs de données sur les prix de l'énergie et appelé les acteurs du marché du charbon à mieux respecter leurs obligations contractuelles, des mesures qui ont favorisé une nouvelle baisse du prix du charbon.

Le contrat à terme sur le charbon le plus actif sur le marché des matières premières de Zhengzhou a perdu jusqu'à plus de 8% en séance et fini en baisse de 7%. Après quatre séances de baisse d'affilée, il est tombé 34% en dessous de son record de mardi dernier mais reste en hausse de plus de 150% depuis le début de l'année.

La Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR), principale autorité de planification économique du pays, a expliqué qu'elle allait enquêter sur des plaintes de particuliers accusant des fournisseurs d'information sur le marché de l'énergie d'avoir utilisé de faux prix, publié des informations relevant du "ouï-dire" ainsi que des données "fabriquées" et d'avoir "manipulé des indices de prix".

"Il en a résulté que le prix du charbon a complètement dévié des fondamentaux de l'offre et de la demande, ce qui a nui gravement aux intérêts nationaux et collectifs", a-t-elle déclaré.

Les fournisseurs de données concernés, au nombre de plusieurs dizaines en Chine, s'exposent à des suspensions de publication ou à l'inscription sur une liste noire.

Parallèlement, la CNDR a appelé les entreprises du secteur du charbon à se plier "strictement" à leur obligations contractuelles et à renforcer la supervision des conditions de financement des contrats à moyen et long terme.

La Commission affiche depuis plusieurs semaines sa volonté de ramener les prix du charbon dans "une fourchette raisonnable" et de lutter contre les "bénéfices excessifs" de certains sociétés du secteur.

Les autorités financières ont demandé la semaine dernière aux opérateurs de marché de relever leurs commissions, de réduire les volumes de transactions autorisés et de freiner la spéculation.

(Reportage Shivani Singh et Judy Hua, version française Marc Angrand, édité par Blandine Hénault)

2 commentaires

  • 25 octobre14:10

    il faut un minimum de regulation dans toute economie capitaliste ... sinon c est la cata, les acteurs privés peuvent vouloir fausser le marché pour s enrichir au dela du raisonnable ...