Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté

Chine : L'activité manufacturière se contracte pour le deuxième mois consécutif
information fournie par Reuters31/10/2021 à 11:40

CHINE : L'ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE SE CONTRACTE POUR LE DEUXIÈME MOIS CONSÉCUTIF

CHINE : L'ACTIVITÉ MANUFACTURIÈRE SE CONTRACTE POUR LE DEUXIÈME MOIS CONSÉCUTIF

PÉKIN (Reuters) - L'activité industrielle chinoise s'est contractée de manière plus forte qu'attendue en octobre pour le deuxième mois consécutif, alors que le coût élevé des matières premières et les coupures d'électricité dans le pays ont continué à maintenir la pression sur les groupes industriels, montrent des statistiques officielles publiées dimanche.

L'indice PMI manufacturier a reculé à 49,2 en octobre, contre 49,6 en septembre, selon les données publiées par Bureau national des statistiques (BNS). Le seuil de 50 points sépare la croissance de la contraction.

L'économie chinoise s'est essoufflée ces derniers mois en raison de l'épidémie de coronavirus, du ralentissement des exportations, du renforcement des mesures visant à maîtriser la flambée des prix de l'immobilier et d'une campagne de réduction des émissions de carbone.

Le secteur manufacturier a été durement touché, avec une croissance de la production industrielle en septembre au rythme le plus faible depuis mars 2020, en raison des restrictions environnementales, du rationnement de l'énergie et de la persistance du coût élevé des matières premières.

L'indice PMI du secteur des services a quant à lui progressé à un rythme plus lent en octobre, s'établissant à 52,4 contre 53,2 en septembre, montrent les données officielles.

La résurgence de l'épidémie de coronavirus dans le nord de la Chine pèse sur les performances du secteur et assombrit les perspectives de reprise de la consommation.

L'indice PMI composite officiel de la Chine pour le mois d'octobre, qui comprend à la fois l'activité manufacturière et des services, s'est établi à 50,8 après 51,7 en septembre.

(Reportage Ryan Woo et Gabriel Crossley; version française Camille Raynaud)

0 commentaire