Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

« Ça doit changer vite et fort » : Macron s'agace de la lenteur de la vaccination
Le Point03/01/2021 à 10:43

Lors de ses vœux aux Français, jeudi 31 décembre, Emmanuel Macron avait assuré qu'il ne laisserait « personne jouer avec la sûreté et les bonnes conditions dans lesquelles la vaccination doit se faire ». Pourtant, en privé, le président s'agace de la lenteur de la campagne commencée le 27 décembre, raconte le JDD.

Évoquant un « rythme de promenade en famille », Emmanuel Macron prévient : « Ce n'est à la hauteur ni du moment ni des Français. » La pandémie de Covid-19, contre laquelle il avait déclaré la « guerre » en mars dernier, a tué au moins 1,8 million de personnes dans le monde. La France, qui n'a pas été épargnée, compte près de 65 000 morts, et la tendance est à la reprise épidémique dans l'Hexagone.

Un président « pas du tout satisfait »

« La France peut et doit gagner cette guerre. Elle la gagnera », assure le chef de l'État. Ses mots, rapportés par le JDD, sont durs : « Moi, je fais la guerre le matin, le midi, le soir et la nuit. Et j'attends, de tous, le même engagement. Or, là, ça ne va pas. [...] Ça doit changer vite et fort et ça va changer vite et fort. »

« On a tous bien senti qu'il n'était pas du tout satisfait », souffle un proche du chef de l'État après le conseil de défense sanitaire mardi matin. Le président veut que la vaccination accélère dans le pays. « Il a été très clair », admet un ministre avant d'ajouter :

... Lire la suite sur LePoint.fr

3 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • mlaure13
    05 janvier23:57

    janaliz...encore faut il bien analyser...réflexion puérile au ras des pâquerettes...;-)(((

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer