Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

  • 8 caractères minimum

  • 1 majuscule

  • 1 minuscule

  • 1 chiffre

  • 1 caractère spécial

  • Différent de votre pseudo

  • Les deux mots de passe sont identiques

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Accord sur les nouvelles règles bancaires "Bâle III"
Reuters07/12/2017 à 17:30

ACCORD SUR LES NOUVELLES RÈGLES BANCAIRES "BÂLE III"

ACCORD SUR LES NOUVELLES RÈGLES BANCAIRES "BÂLE III"

FRANCFORT (Reuters) - Les principaux organes de supervision du secteur bancaire à travers le monde ont annoncé jeudi, à l'issue de longues négociations, s'être accordés sur une harmonisation des règles prudentielles dans le cadre dit "Bâle III", censé renforcer la solidité des grandes banques internationales après la crise financière de 2007-2009.

L'objectif de ces nouvelles règles est de faire en sorte que les banques disposent de suffisamment de fonds propres pour éviter d'avoir à solliciter le renfort de l'argent du contribuable en cas de nouvelle crise.

"L'approbation, aujourd'hui, des réformes de Bâle III constitue une étape majeure qui assurera une plus grande solidité du dispositif de fonds propres et améliorera la confiance dans les systèmes bancaires", a déclaré Mario Draghi, qui préside le Groupe des gouverneurs de banque centrale et des responsables du contrôle bancaire (GHOS), l'instance de direction du comité de Bâle regroupant les organes de supervision du secteur bancaire à travers le monde.

"Le programme approuvé par le GHOS parachève la réforme globale du cadre réglementaire lancée à la suite de la crise financière", a ajouté le président de la Banque centrale européenne, cité dans un communiqué.

La France a longtemps été le principal obstacle à l'adoption de ces nouvelles règles, de crainte qu'elles ne pénalisent avant tout les banques européennes, en particulier françaises.

Les banques américaines affirment de leur côté avoir accompli des efforts plus importants que leurs homologues européennes pour renforcer leurs fonds propres après la crise.

Paris a finalement accepté un compromis permettant une longue période de transition jusqu'à l'entrée en vigueur complète des nouvelles règles en 2027.

Les autorités locales pourront en outre prendre des mesures pour atténuer l'impact de ces règles durant la période de transition.

Cet accord doit encore être ratifié par les législateurs des pays concernés, un processus qui pourrait lui aussi être long.

(Balazs Koranyi et Francesco Canepa; Bertrand Boucey pour le service français, édité par Marc Angrand)

0 commentaire

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

Signaler le commentaire

Fermer

Les Risques en Bourse

Fermer