Le Pacte de stabilité vise à économiser 50 milliards d'euros de dépenses publiques d'ici 2017...
Le gouvernement l'a confirmé : il y aura bien 50 milliards d'euros d'économies à l'horizon 2017. De même, pas de délai supplémentaire demandé à Bruxelles : le déficit sera bien ramené à 3% en 2015. Si l'endettement public de la France ne devrait baisser, selon les prévisions de Bercy, qu'à partir de 2016 après avoir culminé à 95,6% (vs. 65% en 2007), le scénario présenté repose également sur des prévisions de croissance jugées "réalistes" en 2014 et 2015 mais "optimistes" au-delà selon le Haut conseil des finances publiques. En attendant, ce Pacte de stabilité qui devra être présenté à la Commission européenne début mai ne fait pas l'unanimité, ni à droite, ni à gauche. Une partie même des élus socialistes a déjà fait savoir qu'elle rejetait la copie du gouvernement avant le vote du Parlement. Une fronde qui traduit la nervosité actuelle et les dissensions à l'intérieur de l'actuelle majorité. Et vous, pensez-vous que le gouvernement doive revoir sa copie? A vous de juger.

Sondages