Un nouvel indice pour mesurer la performance des SCPI

le
0

L’Institut de l’Epargne Immobilière et Foncière (IEIF)  lance un nouvel un indice pondéré par la capitalisation afin de mesurer l’évolution de la performance des SCPI depuis 1980 : l’indice EDHEC IEIF Immobilier d'Entreprise France Trimestriel.

La performance d’une SCPI d’entreprise s’apprécie au regard de 2 critères. D’une manière générale, le revenu, 1er critère de performance, est bien compris.  Le second, en revanche, qui concerne l’évolution du prix de la part est  moins bien analysé. Pour cause, le placement en SCPI s’effectue sur une période de très long terme. Il est assorti de surcroît, de frais lors d'une acquisition ou de vente de parts.

Pour y voir plus clair, L’IEIF vient de lancer  EDHEC IEIF Immobilier d’Entreprise France Trimestriel. Il s'agit d’un indice transactionnel trimestriel représentatif du marché de l'immobilier d'entreprise en France  et qui mesure la performance des parts effectivement échangées.

 L’indice est composé des SCPI à capital fixe et variable ayant enregistré un volume de transactions sur le marché secondaire supérieur à 2 m€ au cours de l’année précédente.

Comment est calculé  l'indice  EDHEC IEIF Immobilier d’Entreprise France Trimestriel ?

Il  est calculé sur une « base nue » (performance en capital au travers de l’évolution du prix des parts) et « brute » (performance globale avec dividendes réinvestis).  La date de base de ce nouvel indice  a retenu le 31 décembre 1980 soit un historique de près de 35 ans. Disponible sur les sites www.ieif-indices.com et www.edhec-risk.com, il sera publié chaque trimestre : le « 20 du deuxième mois suivant la fin de chaque trimestre calendaire  lorsque ce jour est ouvré ou au premier jour ouvré suivant dans le cas contraire ».

Quels prix  pour quelles parts?

 La performance des SCPI est appréciée au travers des prix d’achat des parts y compris les commissions perçues par la société de gestion et les droits d’enregistrement. Pour les SCPI à capital fixe, le prix par part correspond au prix d’achat issu  de la dernière confrontation du carnet d’ordres. Pour les SCPI à capital variable, le prix par part correspond au prix de souscription constaté dans la dernière procédure de retrait compensé. En l’absence de négociation sur le trimestre la valeur est exclue momentanément du calcul de l’indice.

Et les dividendes ?

 Les dividendes sont pris en compte le trimestre où ils sont effectivement distribués. 

Y-a-t-il une révision  de l'indice?

La composition de l’indice est révisée deux fois par an  (février, août) sur la base des volumes de transactions sur le marché secondaire constatés sur deux semestres consécutifs : de janvier à décembre pour la révision de février et de juillet à juin pour la révision d’août.

Les SCPI qui viennent à satisfaire, pour la première fois, aux critères de sélection de l’univers, sont automatiquement intégrées. Si, lors de deux révisions consécutives, une SCPI voit son volume de transaction sur le marché secondaire baisser en dessous de 80% du volume annuel minimum de transactions, elle est automatiquement exclue de l’indice. Si une SCPI est mise en dissolution, ou se transforme juridiquement en perdant son statut de SCPI, ou est absorbée par une autre SCPI, elle est automatiquement exclue de l’indice. La composition de l’indice est publiée à l’issue de chaque révision.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant