Ufifrance Immobilier se recentre sur Paris et sa première couronne

le
0

Avec la vente de ses 2 immeubles de bureaux à Londres, Ufifrance Immobilier va disposer de liquidités confortables. Elles vont lui permettre de recentrer son patrimoine sur des actifs de qualité situés dans des quartiers recherchés parisiens.

On l'avait presqu'oubliée ! Fermée à la souscription, la SCPI Ufifrance  Immobilier (Primonial Reim) poursuivait son chemin voilà encore peu de temps sans trop de pression ni de grandes annonces. L'actualité pourtant, vient de la rattraper. Au premier trimestre, la SCPI a cédé ses 2 immeubles de bureaux londoniens (4074m2). Ils représentaient fin mars près de 15 % de la valeur vénale de son patrimoine (346m€). Plus en détail, Ufifrance avait du débourser en 1994 pour ces 2 actifs 37,6 m€. 20 ans plus tard, ils sont revendus près de 50m€. De quoi engranger une belle plus-value mais aussi « diminuer son exposition au risque de change » explique Gregory Frapet, directeur général de Primonial Reim. Cette belle opération permet aussi d' « effacer » la mésaventure sur l'hôtel particulier vieillot « atypique et vacant à plus de 90 % » de la rue Michel Le Comte à Paris (3ème) vendu 18 m€ en juin 2012 pour une valeur d'acquisition en 1990 de 26m€.

 

La question maintenant est de savoir ce qu'Ufifrance va faire de ses liquidités ? En 2012, la vente de la rue Michel Le Comte a vu l'entrée en portefeuille de 2 actifs commerciaux localisés dans de « beaux » quartiers de la capitale (rue Bonaparte dans le 6ème, bd Haussmann 8ème). Aujourd'hui, la société de gestion annonce sobrement « sa volonté de réemployer les fonds vers des actifs de qualité en adéquation avec l’identité du patrimoine ». Des commerces, des bureaux ? Si la répartition du patrimoine souligne une prédilection pour les bureaux (89%), les dernières acquisitions tendent elles à montrer une orientation commerciale dans les quartiers prisés des affaires parisiens...

En attendant, la SCPI forte de 24 actifs situés à Paris et sa région affiche un taux d'occupation financier de 95,6 %, « un niveau largement inférieur à la moyenne du marché des bureaux ». A ce titre, Ufifrance Immobilier a maintenu au premier trimestre son niveau de distribution à 2€ par part.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant