SCPI en direct ou via l'assurance vie : nos simulations pour bien choisir

le
0
Une simulation selon le taux d'imposition. (© DR)
Une simulation selon le taux d'imposition. (© DR)

De plus en plus de contrats d'assurance vie référencent des SCPI (Société civile de placement immobilier) dans leur offre financière. Comparons, pour un épargnant à la retraite qui souhaite se constituer des revenus complémentaires, l'intérêt de ce mode de détention avec une détention en direct classique.

Dans cette simulation, nous n'examinons que les rendements nets effectivement perçus par l'épargnant. Nous ne tenons pas compte d'autres facteurs qui différencient la détention d'une SCPI en direct et celle via un contrat d'assurance vie. Par exemple, l'assurance vie apporte une structure de frais plus légère à l'entrée et un surplus de liquidités au placement. En revanche, une détention directe permet notamment de souscrire des SCPI fiscales ou encore de faire appel à l'effet de levier du crédit.

Hypothèses : la SCPI verse un rendement de 4,63% (ce qui correspond au rendement moyen du marché en 2016) et la valeur de la part est stable.

Détention en direct

Sans crédit, le rendement est entièrement considéré comme un revenu taxable. Dès lors, il sera fiscalisé à votre tranche marginale d'imposition (TMI), majorée des prélèvements sociaux (PS) de 15,50% (nous ne tenons pas compte ici de la déductibilité des prélèvements sociaux à hauteur de 5,1 % du revenu global du foyer qui joue à la marge). 

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant