PF1 : Une année de consolidation avant une nouvelle croissance

le
0

PF1 a posé en 2015 les premières pierres de sa croissance future. Si les premiers signes de l’amélioration de la qualité du patrimoine et de son remplissage commencent à se manifester, la SCPI accuse cependant un léger repli de son dividende (21,5€). Heureusement, son taux de distribution demeure attractif : 5,21%.

 2015 a été une année de transition pour PF1 (Perial) où les bases d’une amélioration financière et d’une croissance future ont été posées. Parmi les actions significatives, citons l'optimisation de la trésorerie avec la mise en place d’une facilité de caisse, l'étude d'un plus grand recours au crédit compte tenu du bas niveau des taux, et surtout, la décision de la variabilité du capital ouvrant ainsi « la possibilité d’une reprise de la collecte ».

En terme de revenu, c'est une mini déception. Malgré l'apparition en début d'année dernière « de signes plus favorables » qui permettaient d'envisager une prévision de dividende entre 22 et 23€, là, le revenu annuel s'établit finalement à 21,5€. Un « léger décalage » imputable à des délais de relocations plus longs que prévu et à des avantages commerciaux significatifs. Toutefois, le taux de distribution reste plus qu'attrayant : 5,21% (vs 5,4% en 2014).

Pour cette année, le ton est à la prudence. Les éléments financiers actuels et l'analyse du marché immobilier autorisent à fixer une fourchette de dividende entre 20 et 22€. Malgré la baisse des résultats, les valeurs d’expertise du patrimoine de PF1 sont quant à elles en amélioration sensible, ce qui laisse « augurer d’une amélioration future ».

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant