Paris La Défense : Excellent bilan semestriel pour le premier quartier d'affaires d'Europe

le
0

 

La dernière étude de l’Epadesa, Etablissement Public d’Aménagement de la Défense Seine Arche confirme, chiffres à l’appui, l’attractivité du quartier d’affaires. Démonstration.

La stratégie initiée par l'Établissement Public d'Aménagement de La Défense Seine Arche (EPADESA) pour renforcer l'attractivité du quartier d'affaires semble porter ses fruits. Le bilan semestriel publié par l’EPADESA fait en effet état d’un important succès tant auprès des grandes entreprises que des investisseurs.

 

Bureaux loués : le retour des grandes entreprises utilisatrices de grandes surfaces est confirmé

Au cours des six premiers mois de 2016,  175 000 m² de bureaux ont été loués dans le quartier d’affaires. Huit transactions d'envergure, parmi lesquelles on peut citer Deloitte sur Majunga, IMSHealth sur D2, Saint Gobain sur M2 ou Nexan dans le Triangle de l'Arche ont été réalisées (contre trois sur la même période en 2015), qui permettent de voir le taux de vacances baisser pour atteindre environ 8%.

« Sur les dix dernières années, la moyenne annuelle locative s'élève à 180 000 m2 », rappelle l’EPADESA. En Île-de-France, la demande placée s'est élevée au cours de ce semestre à plus de 1,1 million de mètres carrés, en hausse de 20 %, par rapport à l'année dernière, mais équivalent à la moyenne des dix dernières années.

Paris intra-muros reste une destination très prisée, avec 57 % des transactions enregistrées sur le semestre et 13 signatures portant sur des surfaces supérieures à 5 000 m2.

 

Transaction : le retour des grandes transactions traduisant la confiance retrouvée des investisseurs pour Paris La Défense est confirmé

Au cours des six premiers mois de 2016, un milliard d'euros a été investi à travers cinq opérations, contre 200 millions d'euros à peine au cours du premier semestre 2015 !

« 6,4 milliards d'euros ont été investis en Île-de-France au cours des six premiers mois de 2016, volume en progression de 11 % par rapport à la même période en 2015 et supérieur de 12 % à la moyenne de long terme (ParisQCA représente près du quart des engagements franciliens ce semestre) », indique l’étude publiée par l’EPADESA.

Le marché reste très largement dominé par les investisseurs français, à l'origine de plus de 80 % des acquisitions et de la quasi-totalité des 13 opérations enregistrées d'un montant supérieur à 100 millions d'euros (cf. les assurances du Crédit Mutuel, Amundi et Axa RE), concrétisant le retour des transactions de grande ampleur.

 

Paris La Défense, un marché de référence

 « Ces chiffres confirment la position de marché de référence de Paris La Défense, solution attractive en termes d'environnement et de qualité des infrastructures, complémentaire du traditionnel quartier central des affaires parisien », constate Hugues Parant, Directeur général de l'EPADESA.  Et de conclure : «Nous entendons poursuivre la stratégie adoptée pour séduire aussi des entreprises de formats plus modestes afin d'élargir le profil des utilisateurs du quartier d'affaires. » A suivre…

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant