Novapierre Allemagne devrait atteindre son rythme de croisière courant 2016

le
0

Première année d’existence très riche pour Novapierre Allemagne. En s’intéressant plus tôt que la plupart de ses concurrents au commerce allemand la SCPI a commencé ses investissements à des prix attractifs. L'année dernière, elle a collecté 42 m€ et s'est constituée grâce au levier du crédit un patrimoine de plus de 54m€. Le TDVM est maigre (2,11 %) mais ce n'est qu'un début. D'après le conseil de surveillance, la SCPI devrait atteindre son rythme de croisière courant 2016.

Les bonnes performances économiques allemandes « se retrouvent au niveau du marché de l'immobilier d'entreprise ». Poussée par des perspectives favorables et des coûts de financement au plus bas,  Novapierre Allemagne (Paref Gestion) en a profité pour faire ses «emplettes »: deux "retails parks" en Bavière (12 526 m², 15,8m€) au rendement brut de 9% ainsi qu'un portefeuille commerciaux de dix actifs (38 ,3 m€). Au total, le patrimoine de la SCPI compte douze biens « répartis essentiellement dans des villes moyennes, des régions prospères de l’Ouest et du Sud de l’Allemagne pour un rendement brut moyen de 8,4 % ». Surtout, elle a profité « des taux d’emprunt exceptionnel » se pratiquant en Allemagne (1,2 %) pour utiliser l’effet de levier. De quoi, lui permettre « de se constituer en un an un patrimoine supérieur à 54 m€ ».

En terme d'évolution du capital, Novapierre Allemagne a été créée en novembre 2013 avec un capital de 841 000 € (4 205 parts d’une valeur nominale de 200 €). Succès aidant, le capital statutaire de 10m€ a été rapidement souscrit ce qui a conduit Paref Gestion a organisé une AGE en mars 2014 pour le porter à 50m€… L'engouement perdure. Avec une capitalisation fin décembre 2014 de 43,8m€ (proche du plafond statutaire) la société de gestion a donc tenu une nouvelle AGE en mars dernier afin de le hisser beaucoup plus haut…200m€.

Logique pour une jeune SCPI, la situation locative est au beau fixe. Le taux d'occupation financier ressort à la fin de l'exercice à 98,9 %. Seul un lot à Moosburg (Bavière) est vacant. Mais « il est en cours de location active ». Le résultat de l'exercice s'élève à 418k€. Il a permis de verser 0,42€ par mois pour une part ayant pleine jouissance depuis le 1er janvier 2014 mais aussi de commencer à doter le report à nouveau (86k€). Le taux de distribution n'est pas encore significatif. Mais la SCPI « est encore phase de montée en puissance» rappelle le conseil de surveillance. Après avoir vu le prix de sa part au cours de l'exercice porté de 230€ à 250€, le TDVM atteint ainsi 2,11 % pour un prix de la part moyen de 239 €.

Pour 2015, le discours demeure optimiste. «L’investissement en Allemagne, en particulier dans le domaine commercial, suscite un intérêt croissant». Et Novapierre Allemagne entend bénéficier du «bon fonctionnement de l’économie allemande pour poursuivre ses acquisitions, tout en restant vigilante et disciplinée dans le choix de ses actifs. Son rythme de croisière devrait être atteint courant 2016.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant