Multimmobilier 2 ou la régularité d'un métronome

le
0

Fin 2014, Multimmobilier 2 capitalisait…6,3 m€ (+16,9%). La stabilité de son dividende (40,08€) et de son taux de distribution (5,32 %) devrait être contrariée en 2015 sous l'effet (heureux) de l'augmentation de 2% de son prix de souscription (768€).

Dans le contexte économique morose qui sévit depuis plusieurs années, peu de SCPI peuvent s'enorgueillir d'une telle régularité. Multimmobilier 2 (La Française AM) verse à ses associés depuis maintenant 5 ans le même revenu (40,08€) et délivre, le même taux de distribution : 5,32 %. Un seul changement au bénéfice des anciens épargnants est à signaler : la hausse récente de 2% de la valeur de la part. Elle s'élève dorénavant à 768€ contre 753€.

2014 c'est aussi toutes sortes d'investissements sur des « dossiers unitairement importants ». Mais pour être réalisable, ce choix a dicté des acquisitions sous la forme d’indivision de 9 % à 20 % avec d'autres SCPI gérées par La Française AM. Citons par exemple, la participation de 7,5 % dans les immeubles Panorama Seine et Dockside (Issy les Moulineaux) pour 7,7m€ ou encore les 20 % dans des bureaux à Franckfort (4,22m€), ville qui signe sa 1ère opération européenne.

Au total, le patrimoine de Multimmobilier 2 compte en fin d'exercice 64 immeubles pour 91435 m² (+2,5%) contre 61 un an plus tôt.

Alors qu'aucun nouvel arbitrage n'a été réalisé au cours du dernier trimestre, le taux d’occupation financier annuel demeure « relativement élevé à 92 % ». Ce niveau est sensiblement moindre que celui exprimé en 2013 (92,3%). Mais la situation s'est améliorée en fin d'année. Les nouvelles acquisitions sur des bureaux loués ont permis une nette progression du TOF. Il s'établit à 94,7 % « gagnant 2,5 points par rapport au 3ème trimestre » alors que « l'activité commerciale du trimestre est restée peu agitée ».

Quoi que satisfaite de l'orientation locative favorable de sa SCPI, La Française AM prévient que sa rythmique régulière risque d'être contrariée en 2015. En effet, « les perspectives de recettes locatives de l’exercice 2015 subordonnées à l’absence d’indexation, à l’ajustement des valeurs locatives et des mesures d’accompagnement incluses aux baux signés ou renouvelés » pèseront sur le résultat : le prochain acompte trimestriel 2015 a été revu à la baise. Il est fixé à 9,60€ par part… 


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant