Maurel & Prom : Reprise de la production au Gabon

le
0
Le 4 septembre 2015, l’opérateur de l’oléoduc, l’Association Coucal, a notifié à Maurel & Prom une situation de force majeure conduisant à l’interruption de l’évacuation du pétrole brut par le tronçon 12 pouces situé entre Coucal et la jonction de l’oléoduc 18 pouces Rabi Nord.

Le percement de cet oléoduc 12 pouces, localisé à 2,5 km des installations de Coucal, a été réparé et l’évacuation du brut a pu reprendre progressivement vendredi 18 septembre. L’opérateur de l’oléoduc a indiqué qu’il avait profité de cette intervention pour renforcer d’autres points faibles du réseau qui permettront d’opérer l’oléoduc avec une sécurité supérieure à ce qu’elle était auparavant.

La production des champs du permis Ezanga (M&P opérateur, 80 %) a repris samedi 19 septembre. Celle-ci a atteint ce jour un niveau de 22 000 barils et devrait poursuivre sa progression. Maurel & Prom rappelle que le potentiel de production actuel est de 29 000 b/j.

A la suite de cet incident, des discussions ont été menées entre les différents utilisateurs du réseau, l’opérateur et les autorités Gabonaises afin d’étudier les améliorations à apporter à l’ensemble du réseau d’évacuation de pétrole brut de ce secteur.

Dans ce cadre, le Groupe Maurel & Prom a mis à profit ce temps d’arrêt pour réaliser certaines interventions à Coucal qui permettraient la mise en place rapide d’un export complémentaire.

Si le fichier PDF ne s'affiche pas ou pour le télécharger, cliquez ici.

Pour consulter le fichier PDF en intégralité, cliquez ici.

Pour visualiser les documents au format PDF, vous pouvez télécharger gratuitement Acrobat Reader XI.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant