Majoration de l'augmentation de capital de Ciloger Habitat 5

le
0

Le dispositif Pinel rencontre un réel succès chez Ciloger. Presque six mois après l'ouverture de sa première augmentation de capital, la collecte engrangée en 2015 de Ciloger Habitat 5 est proche de son maximum. De quoi justifier une majoration de 30 % de son montant pour une clôture prévue au plus tard le 31 décembre prochain.

Adossée au dispositif Pinel, Ciloger Habitat 5 s'est ouverte aux souscriptions le 25 juin 2015 pour un montant de collecte de 32,68 m€. Un bien timide montant au regard de l'engouement des associés pour cette opération. En effet, au terme de l'exercice 2015, la SCPI a engrangé en l'espace de six mois quelques 31,08 m€. Bref, un montant proche du plafond fixé dans la note d'information alors que la clôture des souscriptions doit normalement intervenir le 31 décembre 2016. Mais pas question pour Ciloger de se priver de cette manne. Utilisant les pouvoirs qui lui sont conférés par les statuts, la société de gestion a décidé d'en majorer le montant dans la limite de 30%. Une souscription supplémentaire de 8,17 m€ par l’émission de 16 344 parts supplémentaires vient donc d'être annoncée. Ses conditions sont inchangées. Le prix est de 600€ ventilé sous 500€ de valeur nominale et 100€ de prime d’émission de 100€) et «le montant de ladite augmentation de capital étant porté à un maximum de 35 412 000€ ». Du point de vue fiscal, les nouveaux associés en 2016 de Ciloger Habitat 5 bénéficieront du taux de réduction d’impôt de 18%, même si les investissements correspondants sont réalisés au-delà de 2016…. «la SCPI dispose pour investir d’un délai de dix-huit mois après la clôture de l’augmentation de capital».

Quant aux investissements, Ciloger a engagé des recherches auprès des promoteurs immobiliers. Des dossiers sont d’ores et déjà à l’étude... mais pas sur n'importe quoi. Tous les logements seront sélectionnés au regard des normes édictées en matière environnementale et bénéficieront du label BBC (Bâtiment Basse Consommation) ou de la Réglementation Thermique 2012. Et surtout Ciloger entend intervenir «sur des projets très en amont, pour faire prendre en compte ses propres descriptifs et acquérir, aux meilleures conditions, les logements qui constitueront le patrimoine, tout en assurant une mutualisation des risques».

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant