LFP Pierre : possible ajustement du 4ème acompte

le
0

Malgré ses efforts, LFP Pierre doit faire face à une activité locative difficile. L’actualisation des budgets prévisionnels pour l’exercice 2014 anticipe un résultat qui pourrait être légèrement revu à la baisse, nécessitant un possible ajustement lors de la distribution du quatrième acompte versé en janvier prochain.

Les années se suivent et ne se ressemblent pas. En 2013, LFP Pierre (La Française REM) avait « encore » affiché une belle résistance avec une capitalisation de plus de 713,4 m€ et une collecte de 11,7m€. De quoi lui permettre d'assurer la liquidité du marché secondaire. Fidèle à sa stratégie d'investissement, la SCPI demeure ancrée sur les bureaux (95 % de l'actif) en Île-de-France (60%). L'exercice a été également marqué par la décision de restructurer l’immeuble « idéalement situé » de la rue Becquerel à Rueil-Malmaison (9299 m²). Il devrait être livré au 2ème trimestre 2015 et sera aux dernières normes environnementales. A côté de cette opération porteuse d'espoir, « une vente d'opportunité » sur un immeuble vieillot de La Plaine Saint Denis (4,2m€) a permis de dégager une plus-value. Au total, sous l'effet de la livraison de 3 nouveaux actifs acquis en VEFA (Lyon, Bordeaux, Toulouse), le patrimoine en exploitation a augmenté de 2,3%.

En terme d'activité locative, le bilan 2013 est positif. « Deux fois plus importante qu'en 2012 » elle a vu la signature de 33 dossiers (28053 m2) avec un prise d'effet pour 27 d'entre eux dès 2013 et en 2014 pour 5 autres. Malgré tout, le taux d’occupation financier marque le pas. Il atteint à 84,5% en fin d’année contre 85,3 % fin 2012 alors même que la société de gestion admet que « la nécessité » de mettre en place de mesures d’accompagnement afin de préserver le TOF. Au delà d'une « pratique du marché », il s'agit aussi et surtout de contenir un risque de vacance couteux.

A la clôture des comptes 2013, LFP Pierre a néanmoins distribué 3 930 €, un montant identique à celui de 2012 et qui représente un taux de distribution de 5% pour un prix de part inchangé de 78 575 €. A noter enfin, la progression du report à nouveau. Il atteint 98,55€ contre 1,66€ un an auparavant.

2014, n'a pas vu d'inflexion de la stratégie menée par LFP Pierre. La SCPI entend toujours poursuivre sa politique de maintien du résultat par une commercialisation active des surfaces neuves ou rénovées disponibles. Las, la conjoncture économique pèse sur son enthousiasme. Malgré ses efforts, LFP Pierre peine à redresser son taux d'occupation financiers (85,1%). Vigilant, le conseil de surveillance s'en alerte en raison de la libération prochaine de 2 sites importants (Paris, Rueil-Malmaison) et de la pression sur les valeurs locatives tant pour les baux nouveaux que renouvelés. En d'autres termes, la nouvelle actualisation des budgets prévisionnels pour 2014 anticipe un résultat qui pourrait être légèrement revu à la baisse… et qui nécessitera sans doute « un possible ajustement de la distribution du 4ème acompte versé en janvier prochain ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant