Les mesures d'accompagnement toujours au plus haut en Ile-de-France

le
0

D'après JLL, le niveau des mesures d'accompagnement consenties par les propriétaires à fin mars 2015 reste au-delà du seuil des 20% pour le 6ème trimestre consécutif. Si le pic a été́ atteint mi-2014, le niveau des efforts consentis par les propriétaires ne baisse cependant pas à l'échelle régionale.

Le niveau des mesures d'accompagnement consenties par les propriétaires à la fin du 1er trimestre demeure au dessus de 20%. Cette moyenne qui masque des écarts significatifs « reflète notamment le taux de vacance des différents marchés," explique Virginie Houzé, Directeur du Département Etudes et Recherche de JLL. Par exemple, les écarts entre Paris intra-muros et la 1ère périphérie sont conséquents. Ainsi, selon les données d'Immostat, l'Ouest de Paris enregistre un niveau moyen de 12,7% quand La Défense affiche un taux moyen autour de 21,6%.

Toutefois, le taux de vacance n'est pas le seul facteur expliquant le niveau des accompagnements commerciaux. Les écarts sont également notables selon les propriétaires. Bref, « le marché se caractérise par une grande hétérogénéité ".

Entre des valeurs faciales qui restent en bas de cycle et des accompagnements élevés, les conditions de marché demeurent donc très favorables actuellement pour les entreprises… et un peu plus tendues pour les SCPI quand elles ne disposent pas d'un patrimoine de qualité.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant