Le secteur bancaire entraîne de nouveau les marchés à la baisse

le , mis à jour à 15:45
9

Les indices boursiers européens étaient mal orientés vendredi, tirés à la baisse par le secteur bancaire.
Les indices boursiers européens étaient mal orientés vendredi, tirés à la baisse par le secteur bancaire.

Le secteur bancaire s’affichait en nette baisse vendredi 19 août, malgré une actualité toujours peu chargée. Les investisseurs font preuve de prudence à l'approche de la rentrée, qui amènera avec elle son lot de nouvelles publications économiques après la trêve estivale.

Le CAC40 perdait 0,89% à 4.399 points vendredi 19 août à 15h, l’indice parisien étant repassé sous la barre des 4.400 points après avoir brièvement dépassé les 4.500 points dans le courant de la séance de lundi.

Ailleurs en Europe, les indices boursiers étaient également orientés à la baisse. Le Dax 30 allemand perdant 0,46% à 10.554 points, la tendance étant plus marquée sur les indices d’Europe du Sud avec un Ibex 35 espagnol en repli de 1,38% et un FTSE MIB italien en forte contraction de 2,54%.

Ces indices étaient de nouveau tirés à la baisse par les valeurs bancaires et assurantielles, qui restent parmi les plus volatiles depuis le début de l’été. En France, au sein du CAC40, Crédit Agricole perdait 2,51% vers 15h, BNP Paribas 2,63%, Axa 2,67% et Société Générale 3,04%.

Peu de raisons expliquent pourtant cette baisse, les publications restant toujours très peu nombreuses dans le cadre d’un mois d’août léger en actualités économiques.

Tangi Le Liboux, stratégiste chez Aurel BGC, explique que l’une des raisons de ce mouvement pourrait provenir d’« un article publié par le New York Times dans le courant de la nuit, qui explique avec un point de vue intéressant pourquoi les banques italiennes vont mal, et pourquoi le problème ne sera pas simple à résoudre. Cela peut éventuellement être une explication de la baisse du jour ».

Au sein du secteur bancaire européen, « Unicredit perd 7%, ce qui semble bien montrer que les doutes viennent de nouveau du secteur bancaire italien », souligne-t-il, avant d’ajouter : « Ces doutes semblent s’étendre plus généralement aux établissements actuellement perçus comme fragiles, comme Deutsche Bank », le groupe bancaire allemand perdant pour sa part 3,45% à 15h à la Bourse de Francfort.

La banque Monte dei Paschi di Siena, la plus fragile des banques italiennes en termes de solvabilité, perdait pour sa part 2,85% à 15h. L'établissement « fait l’objet d’une enquête » sur ses comptes, « mais il s’agit d’une procédure automatique. Cela peut néanmoins s’ajouter au climat de doutes » sur le secteur bancaire, évoque M. Le Liboux.

Enfin, « les investisseurs semblent prudents à l’approche de la rentrée » évoque le stratégiste, la rentrée pouvant notamment relancer les grands questionnements des investisseurs sur l’orientation à court terme de la politique monétaire américaine.

Hors secteur bancaire, la tendance restait globalement négative vendredi, mais à un degré modéré. Le récent retour du Brent au-dessus des 50 dollars/baril permet au secteur pétrolier de résister. L’affaiblissement du dollar au cours des dernières séances, revenu à 1,13 USD pour 1 EUR, permet globalement de soutenir les prix des matières premières cotées en dollars.

Xavier Bargue (redaction@boursorama.fr)

Retrouvez tous les articles de la rédaction de Boursorama dans la rubrique dédiée.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M2286010 il y a 4 mois

    f4419: c'est parfait. Lorsque l'on ne comprend pas les règles du jeu et que l'on n'a pas les nerfs, il vaut mieux retirer ses billes et aller à la poste ouvrir un livret A. Espérons que la Bourse de Paris se remettra de cette perte de clientèle !

  • f4419 il y a 4 mois

    Et ma revanche arrive a sa fin pour vous démontrez ici sur les réseaux sociaux tout le mépris que j ai pour ces requins de la finance alors que je me suis retiré de la table de jeux des tricheurs sans sourciller rex

  • f4419 il y a 4 mois

    c est ainsi que toutes les banques qui ont joué les produits dérivés contre les métaux a effet de levier mais qu elles ne prennent pas en contre dans leur bilans ont une dette colossale de 15 fois le PIB mondiale !!! soit plus de quatre trillons de * que vous allez devoir payer de leur fautes ! et qu en réalité personnes ne pourront le faire mais si vous vivez 1000 ans d ou faillite pour vous les nantis ! rexons

  • f4419 il y a 4 mois

    Aussi ,ceux qui m'ont un jour suivis il y a de cela plus de 11 ans en sont aujourd hui récompensés et ceux qui me suivront encore demain dans ce sens, le seront encore a leur tour ,et comme je l ai toujours dit la seule assurance pour garantir votre patrimoine seront les métaux prècieux !!! tout le reste sera ballayé , laminé ,......!

  • f4419 il y a 4 mois

    justement Mr les économistes que je provoque ,. quand un secteur bancaire complétement a la dérive donne ces similitudes aussi dramatiques alors OR voir argent donnent des poussées haussières ,qui compensent votre perte...... logique même de l équilibre économique , d ou Mensonges et Manipulations que vous lirez ci dessous

  • tttt9 il y a 4 mois

    Quels sont les points forts ? Notre salaire tombe sur un compte courant; on paye le restau et l'essence avec une CB.

  • tttt9 il y a 4 mois

    http://www.boursorama.com/actualites/la-bce-approuve-le-plan-de-sauvetage-de-monte-paschi-b69d34e362f339fb6c6cb914aa893517

  • tttt9 il y a 4 mois

    endettée; une banque peut détenir une partie de cette dette; la France fait faillite et la banque perd sa mise. 5) ex : Lehman Brothers a fait faillite en 2008 et elle a failli entraîner tout le système bancaire mondial.

  • tttt9 il y a 4 mois

    Quels sont les points faibles d'une banque ? 1) les créances douteuses : la banque a prêté 100 000 Eur mais le débiteur ne peut pas la rembourser; il a fait faillite. 2) la banque a spéculé avec un trop gros effet de levier; elle n'a pas mis d'ordre stop et elle a perdu une grosse somme (un peu comme Kerviel) 3) même si une banque n'a pas commis d'erreur, elle peut qd même faire faillite car une autre grosse banque a commis une erreur et fait faillite : risque systémique. 4) la France est