La résidence principale : les atouts d'un placement insoupçonné

le
26
Fiscalement, la résidence principale profite de nombreux avantages. (© Fotolia)
Fiscalement, la résidence principale profite de nombreux avantages. (© Fotolia)

Acheter sa résidence principale, c’est faire un placement, comme on investit dans l’assurance vie ou un PEA. On l’oublie trop souvent.

Préférez l’achat à la location  

Le Revenu est favorable à l’acquisition de son logement pour au moins quatre raisons.
1) être propriétaire sécurise votre avenir et celui de votre famille. Des locataires expulsés à la fin de leur bail parce que le propriétaire veut récupérer son bien, cela arrive tous les jours.
2) être propriétaire de son toit à la retraite diminue les contrain­tes budgétaires. Le jour où à 62 ou 65 ans, vos revenus ­seront divisés par deux vous serez content de ne pas devoir payer un loyer.
3) être propriétaire, c’est avoir le plaisir de pouvoir rénover ­librement son logement (dans le respect des règles d’urbanisme). Pas besoin de demander l’autorisation du propriétaire pour abattre une cloison ou aménager une cuisine à l’américaine.
4) Fiscalement, la résidence principale profite de nombreux avantages.

– Les travaux d’économie d’énergie bénéficient d’une réduction d’impôt de 30 % sur les matériaux d’isolation, les doubles-vitrages, les appareils de régulation de chauffage et bien d’autres équipements. Pour un couple sans enfants, la réduction d’impôt peut atteindre 4.800 euros !
– En matière d’ISF, la résidence principale est déclarée à 70% de sa valeur

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • degrowth le dimanche 7 fév 2016 à 18:14

    Etre propriétaire n'est pas financièrement sécurisant : si vos revenus baissent après l'achat et qu'une crise s'installe rendant la revente problématique en tant que proprio vous recevez un coup de massue alors qu"un locataire bénéficiera de l'APL. Certaines villes préfèrent augmenter la taxe foncière que la taxe d'habitation or être exonéré de la taxe foncière est rare. (voir au dos des feuilles d'impôt pour les conditions)

  • M415325 le mercredi 27 jan 2016 à 08:05

    Et une bônne base pour l état pour vous taxer encore plus

  • M415325 le mardi 26 jan 2016 à 18:01

    Cela devient de moins en moins vrai vu les taxes sur l immobilier

  • jmlhomme le mardi 26 jan 2016 à 15:52

    Vous ne devez plus investir quand les regles du Jeu change tout les cinq ans. Telle commune se permet de doubler les taxe par regroupement de communes.... Eh Oui. Les départements augmentent les taxes..Il faut bien payé les RSA....etc..... l'eau doit être dépolluée Taxes.... Le réseau d'eau doit être renouvellé Taxe... Le pétrole n'est pas cher.....taxes d'etat pour payer les trous...... d'autres caisses......INOUIS.....on marche sur la tete et vous dites qu'il faut investir local...

  • Alanir le mardi 26 jan 2016 à 14:26

    En cas de de taxe foncière et d'habitation galopantes et pourquoi pas dans les années à venir de faillites de communes, le locataire peut déménager à moindre frais. Et pour augmenter les impôts c'est tellement plus efficace de le faire sur un bien non délocalisable.

  • domin288 le mardi 26 jan 2016 à 13:57

    Le problème du locataire est le même que le propriétaire, il paye dans sa location la taxe foncière, les charges et bien d'autres. Il faut être bien naïf pour croire le contraire! Un ex propriétaire devenu locataire, qui sait de quoi il parle, qui regrette de ne pas être propriétaire car en région parisienne, l'immobilier est trop cher. De plus quand on vend en haut d'une bulle, on achète en haut de cette bulle à moins d'être madame Irma!

  • dotcom1 le mardi 26 jan 2016 à 13:06

    Le mois dernier, être proprio c'était ringard, des dinausaures. On a des convictions fortes chez Le Revenu.

  • uran le mardi 26 jan 2016 à 12:37

    Un de mes posts a sauté. C'était celui où je disais qu'il valait mieux être riche et en bonne santé que pauvre et malade.

  • uran le mardi 26 jan 2016 à 12:34

    L'effet de levier est généralement conseillé par les vendeurs de placements immobiliers, on n'est pas obligé de les croire, surtout lorsqu'ils vous expliquent que vous rembourserez les mensualités avec l'argent économisé en étant locataire. C'est bien connu que l'effet de levier se transforme souvent peu après avoir signé en effet de massue.

  • goufio2 le mardi 26 jan 2016 à 12:27

    uran - l'effet de levier du crédit existe que s'il y a une plus value, sinon il faut payer en plus u prix d'achat les intérêts à la banque.