La fiscalité, moteur de l'investissement locatif

le
7

Pourquoi les  particuliers investissent-ils dans l'immobilier locatif ou les SCPI résidentielles ? C'est simple.  D’après le Crédit foncier 3 motivations guident les investisseurs : payer moins d’impôts,  disposer d’un revenu complémentaire à la retraite et se constituer un patrimoine.

Pour la 3ème année consécutive, le Crédit Foncier a réalisé une enquête auprès de ses clients pour mieux connaître les attentes et motivations des particuliers qui investissent dans l’immobilier. 

Après plusieurs années de baisse où la part de l’investissement locatif est  passée de 18 % du total des logements construits en 2011 à 12,8 % en 2014, le segment de l’investissement locatif semble repartir.   Selon les 1ères estimations,  la part des investissements locatifs pourrait être de l'ordre 14 % en 2015.  Nordine Drif, directeur du développement du Crédit Foncier, dresse le portrait-robot de l'investisseur locatif en 2015.

Synthèse en 7 chiffres

57 % : Parmi les actifs privilégiés pour se constituer une épargne, le choix des investisseurs se porte en premier sur l’immobilier. 57 % des personnes interrogées répondent qu’elles favoriseraient, en premier choix, l’immobilier si elles avaient une somme d’argent à investir. 24 % investiraient dans une assurance-vie, 14 % dans un livret d’épargne sécurisé et 10 % sur les marchés financiers.

77 % : Plus de trois quarts des investisseurs sont satisfaits de leur investissement au 1er semestre 2015. 26 % indiquent qu’ils sont très satisfaits, 51 % qu’ils sont assez satisfaits. De façon significative, la part des investisseurs “très ou assez satisfaits” ne cesse d’augmenter (66 % en 2013, 74 % en 2014 et 77 % en 2015.

54 % Trois motivations principales expliquent la réalisation d’un investissement locatif ou par extension dans une SCPI fiscale : le. La perspective de payer moins d’impôts (54 % des répondants) reste au premier rang. Viennent ensuite le moyen de disposer d’un revenu complémentaire à la retraite (44 %) et la perspective de se constituer un patrimoine (41 %).

160000€ le coût d’une opération d’investissement locatif s’élève en moyenne à 160 000€ au 1er semestre 2015. Après une hausse enregistrée entre 2010 et 2014 (+10%), le coût médian s’inscrit en retrait (-4 % par rapport à 2014).

67500€ : Le revenu médian d’un investisseur locatif s’établit autour de 67 500€. Un niveau en hausse de 5,8 % sur les six dernières années (2010/2015). Néanmoins, il existe de fortes disparités régionales : c’est en Ile-de-France (74 390€) et en Rhône-Alpes (73 600€) que le revenu est le plus élevé.

78 % 6 régions sur 22 concentrent 78 % de l’investissement locatif : Ile-de-France, Aquitaine, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes, Provence-Alpes-Côte d’Azur et Languedoc-Roussillon. Parmi ces 6 régions, l'Ile-de-France, Midi-Pyrénées et Aquitaine ont vu leur part augmenter entre 2010 et 2015.

52 % Plus de la moitié des personnes ayant réalisé un investissement locatif dans le neuf projettent de le revendre plus tard  contre 31 % seulement dans l’ancien.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • sibile le dimanche 25 oct 2015 à 11:31

    secteur du bâtiment sinistré ... merci qui ?

  • b.renie le dimanche 25 oct 2015 à 06:34

    Après avoir chassé la niche fiscale tous azimuts,, on en recréée ! Ubuesque

  • jayce003 le samedi 24 oct 2015 à 12:43

    Petit bailleur mon avis est que je suis pk pour payer certaines choses mais avoir des revenus locatifs pèsent trop sur le revenu fiscal de référence bilan tu continues à payer encore plus la taxe d habitation, la crèche etc ...

  • lsleleu le samedi 24 oct 2015 à 00:31

    Avec le racket fiscal ceux qui prélevent n'ont qu'a investir !

  • lsleleu le samedi 24 oct 2015 à 00:29

    ben oui !

  • MAXDEG le vendredi 23 oct 2015 à 20:11

    Un moteur à frictions sûrement !

  • er3dw le vendredi 23 oct 2015 à 20:08

    14% de pigeons en 2015. Après le racket fiscale il ne reste pratiquement rien et si vous tombez sur un pou rri de locataire vous perdez de l'argent.