La Bourse d'Athènes poursuit son envol grâce au dégel des relations avec l'Allemagne

le
1

La Bourse d'Ath�nes enregistre une nouvelle séance de forte hausse.
La Bourse d'Ath�nes enregistre une nouvelle séance de forte hausse.

L'indice Athex de la Bourse d'Athènes a clôturé en hausse de 3,66% mardi 24 mars, profitant du sentiment d'apaisement des relations diplomatiques entre le gouvernement grec et la chancelière allemande Angela Merkel.

Alors que les échéances financières difficiles approchent pour la Grèce, Alexis Tsipras a été reçu en grandes pompes par Angela Merkel en début de semaine. Changeant de stratégie politique, la chancelière allemande se montre désormais conciliante sur le dossier grec tout en gardant sa fermeté habituelle (lire article détaillé).

« Le porte-parole d'Angela Merkel, Steffen Seibert, avait déclaré lundi soir que la rencontre entre la chancelière et son homologue grec, s'était déroulée dans "une atmosphère bonne et constructive", pour évoquer "la situation de la Grèce, le fonctionnement de l'Union européenne et l'avenir de la coopération germano-grecque" », relevait en cours d'après-midi l'AFP.

Ce « dégel » des relations gréco-germaniques rassure en tout cas les intervenants sur le marché grec.

Athex : les valeurs cycliques à l'honneur

Contrairement aux mouvements les plus observés au cours des derniers mois, les quatre valeurs bancaires de l'indice grec sont restées cette fois-ci proches de l'équilibre mardi, marquant une pause après leur importante progression de la veille. Les banques grecques avaient en effet profité lundi du discours de Mario Draghi sur le soutien de la BCE aux établissements financiers en difficultés.

Plus constructive, donc, que l'habituelle spéculation sur les valeurs financières au gré des nouvelles sur le sauvetage des banques ou le rapprochement d'un éventuel « Grexit », la hausse de mardi profitait cette fois-ci aux valeurs cycliques de « l'économie réelle ».

Parmi les hausses notables se trouvaient ainsi la compagnie d'aviation Aegean Airlines (+5,07%), ou encore les valeurs pétrolières Corinth Pipeworks (+3,88%) et HEL Petroleum (+5,16%). Les entreprises du secteur du BTP étaient également en hausse avec notamment GEK Terna qui progressait de 5,49% selon les chiffres de clôture.

Jumbo, l'une des plus grandes chaînes de magasins grecs vendant principalement des biens importés de Chine, signait la seconde plus forte hausse de l'indice en s'adjugeant 8,39% à la clôture. L'entreprise est souvent regardée comme l'une des valeurs les plus solides de l'indice grec, profitant d'un business model tourné vers la vente de biens « low cost » lui permettant de traverser sans trop de remous la crise économique que connaît le pays.

X. Bargue

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • d.e.s.t. le mardi 24 mar 2015 à 15:30

    Non seulement on leur fait des cadeaux, mais en plus on leur fait gagner de l'argent en Bourse: ahurissant et immoral! Qu'ils dégagent!