La banque italienne Banca Carige dans la tourmente financière

le
4

La banque italienne Banca Carige s'enfonce dans les difficultés financières. Son rachat à bon prix par un autre établissement est plus envisageable que jamais.
La banque italienne Banca Carige s'enfonce dans les difficultés financières. Son rachat à bon prix par un autre établissement est plus envisageable que jamais.

Tous les signaux sont au rouge du côté de Banca Carige, la banque italienne basée à Gênes. Lundi 12 janvier, le régulateur de la Bourse italienne décidait d'invalider les comptes 2013 de l'établissement au motif du non-respect des normes comptables.

Il faut désormais ajouter aux difficultés économiques de Banca Carige de nouvelles difficultés juridiques. La Consob, gendarme de la Bourse italienne, a demandé lundi matin une invalidation des comptes 2013 de l'établissement pour cause de non-respect des normes comptables. Un signal de très mauvais augure, qui laisse penser qu'une éventuelle dissimulation des risques a pu être tentée par le groupe.

Difficultés financières

Banca Carige est en difficultés financières notables depuis déjà un certain temps. En octobre dernier, la banque avait notamment échoué aux « stress tests » menés par la BCE. L'institution européenne avait souligné que le ratio de fonds propres de l'établissement était trop faible et qu'une augmentation de capital de l'ordre de 810 millions d'euros devrait être envisagée pour renforcer la solidité du groupe.

Banca Carige avait notamment réagi en vendant sa branche assurantielle pour 310 millions d'euros, avant qu'une augmentation de capital de l'ordre de 700 millions d'euros supplémentaires se profile en décembre.

Chute en Bourse

La nouvelle vient en tout cas accentuer le plongeon quasi ininterrompu de l'action Banca Carige depuis le mois d'avril 2014. Lundi 12 janvier, l'action ne cotait plus que 6,1 centimes d'euros, en baisse de 11% en clôure de séance. En comparaison, l'action cotait encore 67 centimes d'euro le 1er avril dernier.

Depuis 2007, le groupe a perdu 98,5% de sa valeur en Bourse alors que l'action s'échangeait encore à 4 euros en 2006-2007.

Notation spéculative

La banque est considérée comme la plus faible des banques italiennes selon les agences de notation. Moody's note actuellement Banca Carige à Caa1 avec surveillance négative, une catégorie traduisant un « risque élevé », à un cran de la catégorie « ultra spéculative » du Caa2. Or, la nouvelle d'aujourd'hui risque précisément de provoquer une dégradation de la note de l'établissement.

Même la banque Monte dei Paschi, qui est régulièrement soulignée comme une banque fragile, est comparativement notée B1, soit trois crans au-dessus du Caa1 de Banca Carige.

Vers un sauvetage par le rachat

Difficile de ne pas penser à un éventuel dépôt de bilan de la banque italienne dans les conditions actuelles. Si une véritable fraude est découverte dans les comptes 2013 du groupe, la défiance vis-à-vis de l'établissement pourrait lui être fatale.

Toutefois, ce scénario a de fortes chances d'être évité grâce au rachat du groupe par une banque concurrente. Plusieurs candidats semblent en effet intéressés par le rachat de l'établissement dans le but d'étendre leur réseau d'implantation. En novembre dernier, les rumeurs circulaient autour de l'intérêt d'UBI Banca mais également du Crédit Agricole dans le lancement d'une éventuelle OPA.

Bien que très peu d'informations filtrent sur l'avancement d'éventuelles négociations, l'éventualité d'un rachat semble plus que probable alors que Banca Carige ne vaut désormais plus que 650 millions d'euros en Bourse, une bagatelle face à son ancienne capitalisation d'environ 40 milliards d'euros en 2007.

X.Bargue


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • b.renie le mardi 13 jan 2015 à 05:58

    Il faudra bien qu'un jour le G20 s'intéresse vigoureusement à l'organisation de la finance mondiale qui recèle un chapelet de barils depoudre qui attendent d'exploser pouvant mettre endifficulté des pans entiers de l'économie.mondiale

  • Raf07Ard le lundi 12 jan 2015 à 19:14

    Et voilà que le crédit agricole va de nouveaux chercher des ennuis dans les PIGS .... décidément quant on aime se faire du mal ...

  • skiper22 le lundi 12 jan 2015 à 16:10

    +24% en hebdo la semaine derniere

  • guyguy18 le lundi 12 jan 2015 à 15:05

    C'est reparti pour un tour.