L'Opep et les autres producteurs risquent de ne pas s'entendre

le
0

LONDRES/DUBAÏ, 19 octobre (Reuters) - La réunion de mercredi à Vienne entre l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) et huit pays non-membres du cartel est peu susceptible de déboucher sur une initiative commune pour réduire la production ou soutenir les prix, ont prévenu des délégués de l'Opep et des analystes. L'Opep a invité huit pays non-membres dont la Russie à venir discuter au siège de l'organisation dans la capitale autrichienne. Les participants à cette réunion examineront notamment une proposition du Venezuela visant à instaurer un plancher automatique pour les cours du pétrole à 70 dollars. Le Venezuela plaide au sein de l'Opep en faveur d'un soutien aux cours du pétrole, qui se sont effondrés depuis juin 2014. Il se heurte toutefois à la volonté des pays du Golfe, en premier lieu de l'Arabie saoudite, de défendre leurs parts de marché en maintenant leurs niveaux de production. "Je ne pense vraiment pas que le Venezuela réussisse dans sa tentative (d'imposer un cours plancher)", a déclaré un délégué de l'Opep. L'Opep extrait actuellement, selon ses propres chiffres, 31,57 millions de barils par jour, soit davantage que son objectif de 30 millions de bpj. La prochaine réunion du cartel pour définir sa politique en matière de production est prévue le 4 décembre. (Alex Lawler et Ranial El Gamal; Patrick Vignal pour le service français, édité par Wilfrid Exbrayat)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant