L'immobilier n'est pas seulement un bon placement pour les institutionnels

le
5

Dans un colloque réunissant experts, économistes et architectes, Guy Marty directeur général de l'IEIF s'est posé la question de savoir si l'immobilier allait dans la bonne direction ? Réponse : partout dans le monde les grands investisseurs renforcent leurs positions dans l'immobilier… donc pourquoi pas les particuliers ? ».

A l'alarmisme teinté d'une relative confiance des économistes s'oppose un « optimisme de combat » des grands investisseurs soutient Guy Marty directeur général de L'IEIF. Sur le thème du logement, le spécialiste souligne que les prix de l'immobilier dépendent de l'environnement économique aussi de décisions politiques... « court termistes ». La précarité d'une fonction ministérielle qui a vu en 70 ans, 46 ministres du logement n'arrange rien !

 

A la question, peut on encore gagner de l'argent avec l'immobilier, Guy Marty préconise d'afficher la carte de la population française en 2030. Il en ressort qu' « acheter dans des zones de croissance présente un risque moindre ». Plutôt qu'un achat en direct, il préfère la pierre papier (SCPI, OPCI) pour 2 raisons. D'abord comme pour une sicav en bourse, l'épargnant achète avec un seul ticket plusieurs endroits différents. C'est l'effet diversification. Deuxio, l'investissement est plus facilement mobilisable. En terme de rentabilité, il distingue « dans un contexte pas simple », la stratégie gagner de l'argent à court terme à celle orientée sur la constitution-protection de l épargne . Reste que « comme tout le reste » la rentabilité est sur une tendance baissière. En 2013, les rendements se sont approchés de 5 % et l'année dernière ils devraient « tutoyer les 5 % voire être légèrement en dessous. En tous cas, l'immobilier demeure un bon investissement. Car « partout dans le monde les grands investisseurs renforcent leur position dans l'immobilier… donc pourquoi pas les particuliers ? ».

 

Source : Newsletter IEIF n°43

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • HINVEST le mardi 13 jan 2015 à 11:54

    me concernant, depuis 4 ans je vends mon immo ( RP comprise ). amha, la correction est enclenché, les volumes de transactions sont catastrophique ( source notaires ) et pourtant avec des taux historiquement bas.

  • M362321 le mardi 13 jan 2015 à 10:18

    @grandmar : la bulle existe déjà dans les grands agglomérations. On voit des 20 M2 vendu 200 000 euros ...

  • emnbenj le lundi 12 jan 2015 à 21:07

    il faut crever la bulle d'abord, d'où cet appel du pied pour refiler la pierre papier aux particuliers.

  • emnbenj le lundi 12 jan 2015 à 21:07

    attrape nigaud

  • grandmar le lundi 12 jan 2015 à 20:46

    A trop se renforcer sur l'immobilier ne créons nous pas une bulle en devenir?