L'APUR analyse les actifs commerciaux parisiens

le
0

L'outil interactif "structures et évolutions commerciales" mis en place par l'APUR permet aux utilisateurs de consulter les fiches commerciales par arrondissement…. Et de juger de la qualité des actifs commerciaux détenus par les SCPI

L'APUR (Atelier Parisien d'Urbanisme) a pour missions de documenter, analyser et développer des stratégies prospectives concernant les évolutions urbaines et sociétales. Ses fiches par arrondissement sont présentées à partir des données issues de la BDCOM, recensement des commerces parisiens effectué en 2014 à l’initiative de la Ville de Paris, de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris et de l’APUR. Cette enquête de l’ensemble des locaux situés en rez-de-chaussée des immeubles parisiens en est à sa 6èmeédition, les précédentes ayant été réalisée en 2000, 2003, 2005, 2007 et 2011.

Ces fiches présentent pour les 20 arrondissements parisiens la structure commerciale de chacun, selon les différents types de commerces (alimentaire, non alimentaire, restauration, services commerciaux, locaux vacants, autres types de locaux), en les comparant à Paris. Elles dévoilent les principaux chiffres clés (nombre de locaux recensés dont les commerces, densité commerciale pour 100 m de voie, densité pour 1.000 habitants), présentent les évolutions commerciales entre 2000 et 2014 par types de commerces et par comparaison celles des commerces et services commerciaux, de l’emploi et de la population entre 2006 et 2014. Un outil utile pour se faire une idée de la qualité des locaux commerciaux détenus par les SCPI...

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant