Haute-Savoie : une des filles disparues était en processus de déradicalisation

le
1
Appel à témoins pour Israé Abou Serie Mohamed et Louisa Bounechada
Appel à témoins pour Israé Abou Serie Mohamed et Louisa Bounechada

Au lendemain de l'appel à témoins lancé après la disparition de deux jeunes filles en Haute-Savoie, les questions sont nombreuses. Israé Abou Serie Mohamed s'est-elle fait embobiner ? C'est ce qu'affirme Nadia, sa mère. Pourtant, c'est justement son profil qui a mis les enquêteurs sur la piste d'un éventuel départ en Syrie.

Selon sa mère, la jeune fille avait déjà tenté de rejoindre la Syrie. "Il y a deux ans, j'ai déjà pu la récupérer et la sauver in extremis. Je l'ai rattrapée à la gare. Elle voulait partir en Syrie", explique-t-elle dans Le Parisien, qui ajoute : "J'ai alerté les autorités pour essayer de la sortir de là et il y a eu une procédure de déradicalisation, poursuit-elle. Israé a été placée en foyer. Il y a eu une rechute il n'y a pas longtemps et là, on a l'impression que ça recommence".

Israé avait alors été éloignée de son domicile à Annemasse pour être placée en foyer, afin de la tenir à distance des mauvaises influences. Selon sa mère, elle s'est fait "embobiner" par les recruteurs de Daech. "Ils lui avaient mis dans la tête qu'elle devait partir aider les enfants en Syrie, pour servir une bonne chose".

"Ma fille est juste en fugue"

La mère de Louisa Bounechada, de son côté, est persuadée que sa fille a été entraînée par Israé. "Ça ne lui ressemble pas du tout, ma fille n'a rien à voir là-dedans", souligne-t-elle au micro d'Europe 1.

...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • frk987 il y a 9 mois

    MAIS ON S'EN TAPE de ces paumées........si leur ambition est d'aller éponger du sperme en Syrie....c'est LEUR DROIT le plus strict.