Hausse des taux pre?visible selon CREDIXIA

le
0

Depuis un an et demi, la France a connu une baisse impressionnante des taux d’intérêts. Mais depuis 1 mois, l’Obligation Assimilable du Trésor (OAT) qui sert de référence aux prêts immobiliers ne cesse de grimper. De quoi remettre en question la stabilité des taux de crédits immobiliers.

Les rumeurs sur un retour à la hausse vont bon train. Pour cause, renouant avec son niveau atteint en novembre 2014,  l’OAT 10 ans a triplé en un mois. Il est passé de 0,38 % au 15 avril 2015 à 0,98 % au 14 mai 2015. Et « lorsque l’OAT remonte, les banques ont tendance à augmenter leurs taux dans la foulée » explique Credixia. Bref, « une remontée des taux n’est donc pas à exclure même si la marge des banques reste pour l’instant confortable ».

Ce mouvement devrait se traduire dans un premier temps par une stabilité voir une légère augmentation des taux et « impacter le niveau de décotes appliquées par les banques selon le profil des emprunteurs ». Mais, le bas niveau des taux étant aussi un argument important dans les banques pour capter une nouvelle clientèle, la hausse devrait se faire progressivement. Pour l'instant, Credixia ne constate pas de mouvement brutal. Certes, certaines banques ont déjà amorcé une hausse de l’ordre de + 0,10 point sur leur grille du mois de mai. Toutefois cette remontée ne devrait avoir qu’un » impact limité sur la demande et les taux devraient rester à des niveaux bas ».

Au final, avec des taux d’intérêts au plus bas et la possibilité d’obtenir une délégation d’assurance, c’est donc le moment ou jamais pour s’interroger sur l’opportunité de racheter son prêt immobilier ou d'en souscrire un… pour acheter des parts de SCPI.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant