Grand Paris Pierre prévoit la suite

le
0

Grand Paris Pierre capitalisera près de 16 millions d'euros ; depuis le 15 octobre dernier, Inter Gestion poursuit son offre au travers de sa nouvelle SCPI "pur" Déficit foncier : Grand Paris Pierre Capitalisation.

Lancée en 2013, Grand Paris Pierre (Inter Gestion) SCPI résidentielle de déficit foncier terminait l'année 2014 sur une belle progression de sa collecte (+41%, 5,4m€). La société de gestion avait alors décidé de proroger la période de collecte sur l'exercice 2015 et ce jusqu'au 30 septembre dernier.

À contre-courant de la saisonnalité de ce type de fonds (le gros de la collecte intervient habituellement sur le dernier trimestre), Grand Paris Pierre aura tout de même enregistré plus de 5m€ de souscriptions et en capitalisera près de 16 (m€). Ainsi, 3 ou 4 nouvelles opérations sur la région parisienne comme Houilles ou Le Perreux-sur-Marne viendront compléter le patrimoine déjà constitué par les actifs de Viroflay, du Vieux Nanterre et de Paris ; les premières livraisons intervenant en début d'année 2016.

L’occasion de rappeler que les SCPI de Déficit foncier d'Inter Gestion mènent une politique d’investissement singulière, se concentrant essentiellement sur la zone du Grand Paris ; secteur très résistant même en période de ralentissement économique.

Fort de son schéma de fonctionnement unique (le groupe intègre une recherche foncière et une filiale d'assistance à maitrise d'ouvrage), la société de gestion permet à ses SCPI de constituer un patrimoine de choix en maîtrisant le prix de revient des immeubles rénovés.

Grand Paris Pierre Capitalisation, ouverte à la souscription depuis le 15 octobre, poursuivra cette stratégie d'acquisitions parisiennes. Quelques différences tout de même avec son aînée : Grand Paris Pierre Capitalisation est une SCPI "pur" Déficit foncier (65%* du montant de la souscription), qui ne distribuera pas de revenus. 

 

* CF note d'information et statuts.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant