Forte baisse du taux d'occupation financier Foncière Rémusat

le
0

2014 fait ressortir un bénéfice en recul de 9,4 % (55,01 €) pour Foncière Rémusat en raison d'une forte augmentation des provisions pour créances douteuses mais aussi du taux de vacance. L'exercice en cours ne montre pour l'instant pas d'inflexion sur l'activité locative avec une baisse de 7 points en l'espace de 6 mois du taux d'occupation financier. 

L'exercice 2014 de Foncière Rémusat (Groupe Voisin) a été marqué par le succès de son augmentation de capital. Ouverte le 16 juin l'opération a été couverte en trois mois ce qui a permis du coup, de collecter quelques 5m€. De son côté le capital social a été porté de 19, 59 m€ à 22, 26 m€.

Le marché secondaire reste stable et peu significatif. Comparé aux 41 700 parts en circulation seules 644 parts ont été enregistrées à la vente contre 663 en 2013. Toutes ont trouvé contrepartie. Enfin, le prix moyen acquéreur de l'exercice n'a pratiquement pas bougé. Il établit à 1 006.61 €, (+0,2%) en cohérence avec le prix de la part sur l’augmentation de capital (1005€).

Sur le patrimoine, pas de grand changement, non plus. Juste, une acquisition a été réalisée. C'est un commerce loué (1423 m², 1,6m€) à Bessines. Au total, la répartition du patrimoine conserve son identité régionale et commerciale (63,5 % de l'actif).

En terme d'activité locative, le taux d'occupation financier ressort en moyenne à 93,93 %. Il recule par rapport à 2013 (95,38%). A souligner, la forte augmentation des litiges concernant les recouvrements de loyers et charges. A ce titre, les provisions constituées en 2014 s’élèvent à 146 764 € (vs 45032 k€). La dotation nette des reprises est de 138 635 € contre une reprise de provision de 27 226 € en 2013, soit une variation de 165 861 €.

Au final, l’exercice 2014 fait ressortir un bénéfice de 55,01 € (-9,4%) contre 60,70 € en 2013. Cette diminution provient d'abord de l'augmentation des provisions pour créances douteuses mais aussi de l'accroissement du taux de vacance « conduisant à une augmentation des charges non récupérables ». Compte tenu de ces résultats, le dividende distribué a cependant été maintenu à 60,72 € par part en prélevant 5,71 € sur le report à nouveau. Après ce prélèvement, Foncière Rémusat dispose d’un report à nouveau de 20,55 € par part. Le taux de distribution atteint 6,03 % pour un prix acquéreur moyen de 1006,61€

En terme de perspectives 2015, Groupe Voisin déclare mettre « tout en œuvre afin de limiter les effets » de la baisse du taux de vacance. La société de gestion n'exclut d'ailleurs pas la vente de certains locaux libérés ou ne correspondant plus à la stratégie patrimoniale de la SCPI. Pour l'heure si aucune cession n'a encore été réalisée, des « engagements d’acquisition à hauteur de 7,49 m€ ont été conclus » à la fin du 1er semestre. Inquiétant, le taux d'occupation financier continue sa dégringolade. Autour de 93,76 % à la clôture du dernier exercice, Il est tombé à 91,96 % en mars 2015 puis à 86,29 % fin juin.

Bien ennuyeux pour les résultats à venir, même si pour l'instant, les acomptes de 14,4€ pour chacun des 2 premiers trimestres ont été reconduits au même niveau que ceux versés en 2013 à la même période. Fidèle à sa politique de silence, Groupe Voisin n'émet aucune prévision sur la hauteur du dividende 2015.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant