Épargne retraite : le match Perp contre Madelin

le
2
Destinés à vous procurer un complément de revenus au moment de la retraite, ces deux produits ont des qualités comme des défauts. (© DR)
Destinés à vous procurer un complément de revenus au moment de la retraite, ces deux produits ont des qualités comme des défauts. (© DR)

* Destinés à vous procurer un complément de revenus au moment de la retraite, ces deux produits ont des qualités comme des défauts. Premier avantage pour le Perp (Plan d’épargne retraite populaire), il est ouvert à tous alors que le contrat Madelin est réservé aux travailleurs non salariés.

* Les deux supports disposent d’un intérêt fiscal important puisqu’ils permettent de déduire les versements de vos revenus imposables. Ainsi plus votre tranche marginale d’imposition est élevée, plus l’économie d’impôt est importante. Sur cet aspect, avantage au contrat Madelin dont le plafond de déductibilité (70.374 euros en 2015) est plus de deux fois supérieur à celui du Perp (30.038 euros en 2015).

* Les versements effectués sur un Perp sont libres dans leur montant et leur périodicité. Cette souplesse lui confère un avantage par rapport au contrat Madelin qui requiert un versement minimum annuel déterminé à la souscription (jusqu'à quinze fois le premier versement), sous peine d’une mise en réduction du contrat.  

* Typique des produits retraite, la phase de récupération de l’épargne prend la forme d’une rente viagère. Le Perp s’en tire toutefois mieux puisque, à la différence du contrat Madelin il permet depuis 2011 une sortie partielle de 20% en capital. L’acquisition de la «première» résidence principale

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • GAMIF le jeudi 22 oct 2015 à 08:31

    zéro cet article.

  • ccondem1 le jeudi 22 oct 2015 à 08:02

    Le niveau technique des commentateurs de ce "match" est indigent, comme d'habitude hélas !