Epargne foncière : un succès commercial croissant

le
0

Forte du dynamisme de sa collecte, Epargne Foncière persiste et signe dans sa politique de rajeunissement de son patrimoine. Malgré un réel mieux du  taux d’occupation financier, les mesures d’accompagnement restent néanmoins  un frein pour la croissance du résultat.

La situation locative d’Epargne fonciere (La Française AM)  s’améliore.  Pour le deuxième trimestre consécutif, la SCPI enregistre une réduction significative de son stock de locaux vacants. La  raison tient  à l’arbitrage de neuf actifs en grande partie vacants, de trois importantes prises à bail et d’une sensible réduction des mesures d’accompagnement commercial (franchise de loyers). Dans la foulée de ces bonnes nouvelles, le taux d’occupation financier bondit. Il  atteint 84,1% fin juin soit un gain de plus de deux points par rapport au 31 mars (82%).

Le succès commercial croissant d’Epargne Foncière se confirme également. Au deuxième trimestre la collecte nette s’élève à 68,6 m€ contre 59,3 m€ sur la même période de 2015.  Les demandes de retrait (4,4m€) ont toutes été satisfaites témoignant ainsi de la parfaite fluidité du marché des parts. En parallèle, les nouvelles ressources ont été rapidement employées au travers de trois acquisitions (60m€) à Rennes, Nantes et Paris. Leur rentabilité respective est appréciable : 6,27%, 5,24% et 4,39%.

Sur le  thème du dividende, les associés ont reçu un deuxième acompte de 9,33€ (vs 9,63€ sur la même période de 2015). Cet ajustement n’est pas une surprise. Il s’agit en effet, pour la Française AM de ménager autant les réserves de sa SCPI que de  maintenir une cohérence «avec le taux des nouveaux investissements à engager». 

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant