Epargne : ce qui change pour votre argent au 1er août

le
1

Comme chaque année à cette époque, le gouvernement se penche sur les taux de rémunération des différents livrets et plans d’épargne. Les bonnes nouvelles… et les moins bonnes.

Le taux du Livret A inchangé à 0,75%

Dans le souci de « maintenir une rémunération satisfaisante pour les épargnants », le gouvernement a décidé de maintenir le taux du Livret A à 0,75%. La faible inflation (0,2% sur un an en juin) aurait dû conduire à abaisser le taux du livret A à 0,5% si la formule de calcul prévue avait été appliquée.

Conséquence : la rémunération des produits d’épargne réglementée dont le taux est fixé en fonction du Livret A reste inchangée :

- Livret de développement durable (LDD), Livret bleu (au Crédit Mutuel) : 0,75% ;

- Livret d’épargne populaire (LEP) : 1,25% ;

- Compte d’épargne logement (CEL) : 0,5% (hors prime d’État) ;

- Livret d’épargne entreprise (LEE) : 0,5%.

La rémunération du plan épargne logement tombe à 1%

Comme en février dernier, c’est la rémunération du plan épargne logement (PEL) qui se trouve dans le collimateur du gouvernement. Pour les nouveaux PEL ouverts à compter du 1er août 2016, celle-ci passe de 1,5 à 1%, soit 0,85% net de prélèvements sociaux. En contrepartie, le taux d'intérêt maximal facturé par les banques aux épargnants qui choisissent d'emprunter dans le cadre de ces nouveaux plans, à l'issue de la phase d'épargne, passera de 2,7% à 2,2%. Une mesure logique quand on connaît le niveau particulièrement bas des taux d’intérêt, actuellement autour de 1,6% en moyenne toutes durées confondues, selon l’Observatoire Crédit logement/CSA.

Les taux d’emprunt dans le cadre d’un PEL baissent aussi

Certains professionnels du crédit voient dans cette mesure un coup dur porté aux épargnants modestes pour lesquels le PEL était devenu un produit refuge depuis la dernière baisse du Livret A. D’autres, par contre, estiment que la baisse du taux d’emprunt dans le cadre d’un PEL protège ceux qui ont un projet immobilier à moyen terme contre de futures hausses des taux d’intérêt.

C’est d’ailleurs ce que met en avant Bercy : « Le gouvernement a souhaité maintenir une rémunération satisfaisante pour les épargnants. Par ailleurs, il fait baisser le taux des PEL ouverts à compter du 1er août, ce qui permettra à ceux qui les ouvrent d’emprunter moins cher pour leur logement. Ces nouvelles règles permettront de conforter le positionnement du PEL comme outil de la politique du logement et du soutien public à l’accession à la propriété », a indiqué Michel Sapin, ministre des Finances.

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • faites_c il y a 11 mois

    "Epargne : ce qui change pour votre argent au 1er août" Il n'y a pas besoin d'écrire un article aussi long pour dire qu'il n'y a rien qui change au 1er août! Notre épargne ne rapporte plus rien ni avant ni après le 1er août! Quant au PEL c'est purement anecdotique et ne concerne que les gogos qui se font avoir par leur banquier qui les a convaincu que c'était un produit miracle y compris pour ceux qui n'ont absolument pas l'intention de devenir propriétaire!