Emprunt immobilier : pensez à l'option «transfert de prêt»

le
0
Il y a possibilité de transférer le crédit sur un nouveau bien. (© DR)
Il y a possibilité de transférer le crédit sur un nouveau bien. (© DR)

En période de taux bas comme aujourd’hui, il est préférable de contracter un emprunt qui, en cas de vente du logement financé, est transférable sur un autre bien. Vous conservez ainsi votre taux bas de prêt et évitez les pénalités de remboursement anticipé.

Prêt de même nature

Cette clause doit être inscrite dans les conditions générales du contrat. Elle est loin d’être rare. Pour en profiter, vous devez remplir certaines conditions, variables d’une banque à l’autre. Il faut souvent transférer le prêt sur un bien de même nature (résidence principale, secondaire, bien locatif). Et respecter des délais entre la vente du premier bien et l’achat du nouveau, mais la simultanéité (obligation de vendre et d’acheter le même jour) n’est pas imposée par toutes les banques.

Pensez à négocier le transfert de prêt 

Conclusion : cette clause est intéressante. Elle convient bien aux retraités qui déménagent pour un bien plus petit et qui n’ont pas besoin de prêt complémentaire sur lequel votre banque peut toujours se rattraper… Un prêt est un contrat qui vous lie à un établissement pour de nombreuses années. La transférabilité est une des clauses à négocier. Il y en a d’autres : garantie, frais de dossier, assurance décès-invalidité… Bref, il n’y a pas que le taux d’intérêt. Même si ce dernier reste le principal élément qui influence le coût de votre

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant