Crédit immobilier : taux fixe ou taux variable ?

le
0
Emprunter à taux variable, c'est un peu la loterie. (© Fotolia)
Emprunter à taux variable, c'est un peu la loterie. (© Fotolia)

Le crédit à taux fixe est le choix de plus de 90 % des emprunteurs et ils ont bien raison.

S'endetter à taux fixe est moins risqué que s'endetter à taux variable. En empruntant à taux fixe, vous connaissez le montant de votre mensualité.

Quoi qu'il arrive sur les marchés financiers, elle ne peut pas augmenter. C'est rassurant, cela permet de se projeter sans inquiétude exagérée dans l'avenir. De faire des projets.

Emprunter à taux variable, c'est un peu la loterie

Certes, le taux initial est plus bas. Vous pouvez donc emprunter davantage ou alléger vos mensualités. Quel est le danger alors ? Le taux de votre crédit est indexé sur l'Euribor à trois mois ou à un an, bref, soit sur un taux de marché.

Une fois par an, la banque regarde comment il a évolué. Et s'il a progressé de 1 ou 2 points de pourcentage, vos mensualités augmentent ou, plus rare, la durée de votre prêt progresse.

Lorsque les taux sont hauts et qu'ils ont une probabilité raisonnable de baisser, le pari vaut le coup d'être tenté. Les particuliers qui ont emprunté à taux variable, il y a quinze ou vingt ans, ont souvent fait une excellente affaire. Aujourd'hui cependant, les taux sont tellement bas qu'ils ne peuvent que remonter.

Notre conseil pour 2017 : n'oubliez pas de négocier l'absence de pénalités en cas de remboursement anticipé, la modularité de vos échéances ainsi

Lire la suite sur le revenu.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant