Crédit immobilier : Pourquoi résister ?

le
4

La baisse des taux de crédit immobilier continue. En mars, ils ont battu un nouveau record. Sur 20 ans, un acquéreur peut obtenir un taux de 1,51 %. Signe que les banques soutiennent les marchés immobiliers.

Toutes les banques partenaires de Crédixia ont annoncé en mars une nouvelle baisse de leurs grilles de taux des crédits immobiliers. D'après le courtier, la baisse  en Île-de-France est  plus importante que celle de février... « avec des décotes de taux pouvant aller jusqu'à 30 centimes sur toutes les durées et sur tous les profils emprunteurs ».

Concrètement, les emprunteurs disposant d'un bon dossier et d'un apport personnel de 10% décrochent des taux encore jamais vus : 0,77 % sur 7 ans, 1,36 % sur 15 ans, 1,51 % sur 20 ans et 2,01 % sur 25 ans.  En comparaison, le mois dernier le même dossier  pouvait obtenir  un taux à 1,78% sur 20 ans. Bref  « à mensualité égale, un même emprunteur a augmenté son pouvoir d'achat de 5200 € ».  Pourquoi résister d'autant que les SCPI offrent encore cette année des rendements attractifs ?

Pour  les retardataires, c'est à dire eux qui n'ont pas encore renégocié leur prêt,  le moment est sans doute de venu de franchir le seuil de sa banque ou de faire appel à un courtier ! Y compris  pour « ceux qui ont emprunté en 2014 voir en début 2015 » qui peuvent prétendre à renégocier leur taux. De même,  il n'est pas non plus absurde de demander « une deuxième ou troisième renégociation » !

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • bernm il y a 9 mois

    @M4358281 Pourquoi payer cash avec des taux si bas?

  • M4358281 il y a 9 mois

    opportunité quand tu peux payer cash

  • sibile il y a 9 mois

    parce que le secteur du bâtiment (au demeurant sinistré), ce n'est pas de l'activité ? encore 20 000 emplois perdus en 2015 après 2 années catastrophiques en 2013 et en 2014

  • wtc2001 il y a 9 mois

    Est-ce que les banques sont là pour soutenir le marché de l'immobilier ? N'est-il pas préférable qu'elles soutiennent l'activité, plutôt...