Comment calculer votre IR

le
1

Chaque année, vous devez déclarer vos revenus et payer l’impôt sur le revenu (IR) correspondant. Pour le calculer, vous devrez passer par trois étapes successives : la détermination de votre revenu imposable, l’application d’un barème, et l’éventuelle prise en compte d’une décote ou d’une surcote.

Première étape : connaître votre revenu imposable

Le calcul de l’IR se déroule en trois grandes étapes. Le premier calcul que vous aurez à faire sera de déterminer votre revenu net imposable. Pour cela :
  • Vous additionnerez tous les gains et revenus que vous avez perçus durant l’année civile. Cela peut être des revenus fonciers, vos salaires, vos pensions de retraite, etc ;
  • Vous retirerez de cette somme les éventuels déficits déductibles. C’est le cas, notamment, des déficits issus d’exploitations agricoles. Passée cette étape, vous obtiendrez votre revenu brut ;
  • Vous retrancherez ensuite vos charges. Des pensions alimentaires à payer, par exemple. Vous obtiendrez alors votre revenu net imposable ;

L’IR : une imposition par tranche

La seconde étape de votre calcul est d’appliquer à votre revenu net imposable un barème d’imposition. Ceci vous donnera votre impôt brut. Voici ce barème pour 2016 :
  • Jusqu’à 9 700 euros, vous n’êtes pas imposable ;
  • De 9 700 à 26 791 euros, vous êtes imposé à 14% ;
  • De 26 791 à 71 826 euros, vous êtes imposé à 30% ;
  • De 71 826 à 152 108 euros, vous êtes imposé à 41% ;
  • Au-delà de 152 108 euros, vous êtes imposé à 45% ;
Attention : il s’agit bien d’une imposition par tranche. Pour l’expliquer plus clairement, prenons l’exemple d’un escalier. Admettons que votre revenu net imposable est de 12 000 euros. Sur la première marche de l’escalier, vous déposerez 9 700 euros, qui n’est pas imposable. Sur la seconde, vous déposerez le reste, soit 2 300 euros. Cette somme est imposable à 14%, ce qui fait 322 euros. Pour votre IR de 12 000 euros, vous devrez donc 322 euros.
Toutefois, il faut ensuite appliquer le quotient familial, qui dépend de la composition du foyer. Pour une personne seule, ce quotient est de 1. Pour la seconde tranche d’imposition, vous pouvez déduire de votre impôt, pour chaque part, 1 358 euros. Votre impôt étant jusque-là de 322 euros, vous n’aurez donc aucun impôt à payer une fois tenu compte de votre quotient familial.

Les décotes à appliquer

La dernière étape est celle consistant à faire valoir vos éventuelles décotes. En cas d’IR inférieur à 1 553 euros (pour les célibataires), vous pouvez prétendre à une décote. A l’inverse, les hauts revenus peuvent être sujets à une contribution supplémentaire exceptionnelle.

Trucs et Astuces

Des simulateurs existent un peu partout sur le Net pour vous aider à calculer votre IR. Voici celui mis à disposition par le service public : https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/R2740. Vous remarquerez qu’un modèle simplifié est disponible pour les cas les plus fréquents.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M6582156 il y a 8 mois

    D.C. Merci à Boursorama pour la clarté de ces explications. Vous ne mentionnez pas les gains boursiers ; à quel niveau les incorporer dans ma déclaration et comment les déduire d'éventuelles pertes antérieures ?