Buroboutic a bien entamé ses réserves en 2013

le
2

La SCPI Buroboutic a délivré un taux de distribution de 5,22% l'année dernière... sauf que pour y parvenir la SCPI a du puiser dans ses réserves. Pour l'exercice en cours, Fiducial Gérance opte pour la prudence. Son premier acompte (3,51€) a été fixé sur une hypothèse « minimaliste ».

Les Assemblées Générales de SCPI fournissent les premiers éléments de leurs résultats financiers. Pour Buroboutic, l'exercice 2013 a été placé sous le signe d’une distribution flatteuse : 5,22 %. Reste que la distribution (15,12€) ne s'est pas faite exclusivement sur la base de ses revenus locatifs. Le report à nouveau a été grandement sollicité. Plus précisément, la SCPI a dégagé en 2013 un bénéfice de 17,279m€. Elle disposait également de réserves pour un montant de 1,642m€ formant un total distribuable de 18,921m€. Afin de maintenir un taux de distribution satisfaisant, Buroboutic a décidé de repartir entre l'ensemble des épargnants 18,07m€ … amputant dès lors les réserves de quelques 791 000€. Diminué de près de la moitié, le matelas de sécurité s'élève dorénavant autour de 850 000€.

Et 2014 ? Fiducial Gérance est réservée. Elle ne néglige pas « une conjoncture générale qui, à force de ne pas vraiment se redresser, continue à faire des dégâts dans notre tissu économique, et donc dans les comptes des locataires ». En résumé, « l’environnement dans lequel évoluent les SCPI devrait être modérément porteur en 2014 » amenant « à la plus extrême prudence en terme de prévisions et de dividendes ».

Les résultats prévisionnels ne retiennent pas dans l'immédiat les effets bénéfiques que pourraient procurer des relocations, des arbitrages ou des investissements à venir. Ainsi l'acompte du 1er trimestre a été fixé sur une hypothèse minimaliste soit 3,51€ (contre 3,78€ en 2013) afin de préserver le report à nouveau. Le souhait clairement énoncé par la société de gestion est de le reconstituer « dès que la situation le permettra ». Elle s'y attèle d'ores et déjà. Le taux d'occupation remonte ce premier trimestre à 91,89 %. Hors locaux en vente il atteindrait 92,55 %. Buroboutic a également procédé à la vente de 3 actifs (Mureaux, Cergy, Bron) pour 2,44m€. Enfin, la SCPI s'est portée acquéreur d'un local commercial (Castres) qui procure déjà un rendement de 7,3 %. Des signes encourageants auxquels s'ajoute une capacité d'investissement de 10 à 15m€ avant toute nouvelle éventuelle augmentation de capital.


Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dgui2 le lundi 2 juin 2014 à 16:36

    Cela fait des années que cette SCPI pète plus haut que sa boite à caca avec ses AK incessantes et ses dividendes trop élevés. Allez donc voir sur le forum SCPI, c'est édifiant...

  • dgui2 le lundi 2 juin 2014 à 16:33

    Le taux d'occupation remonte à 91,89 ? impressionnant !!!