Actipierre Europe modifie le délai de jouissance de ses parts

le
0

Le dynamisme de la collecte d’Actipierre Europe a conduit Ciloger à allonger le délai de jouissance des parts. Depuis le 2 août, Il est passé de 4 mois à 5 mois. 

Pour Ciloger, le Brexit pourrait entraîner une correction des loyers et des prix en immobilier au Royaume Uni. Pour autant sur « le continent », l’immobilier continue d’apparaître comme une valeur refuge. Des propos rassurants qui n’empêchent pas la société de gestion de préciser que la stratégie d’investissement d’Actipierre Europe (Ciloger) « est strictement limitée à la zone euro ». Exit le Brexit !

Dans le détail, la SCPI a collecté en net près de 80m€ (+23%) au 1er semestre. Et sur le seul 2ème trimestre, deux investissements en murs de commerces ont été concrétisés en zone euro (Espagne 9,7m€ ; Belgique 4,5m€). Un peu plus tard en juillet, le portefeuille belge a été complété par un 4ème restaurant en périphérie de Bruxelles (4,5m€). Au total avec ces acquisitions, Actipierre Europe dispose d’un patrimoine immobilier de 345 m€, diversifié dans 4 pays de la zone euro : France, Allemagne, Espagne et Belgique. Le solde à investir s’élève au 30 juin à 45m€, mais en tenant compte des dossiers sélectionnés ou en cours de finalisation, ce montant est en grande partie couvert.

Malgré le dynamisme des acquisitions, la question de l’adéquation de la collecte avec les investissements se pose. Du coup, « afin de tenir compte des difficultés pour acquérir rapidement des actifs de qualité » Ciloger a décidé d’augmenter le délai de jouissance des nouvelles parts. Il a été porté à 5 mois depuis le 2 août, contre 4 mois auparavant.

 L’acompte du second trimestre qui s’élève à 2,40€ est identique à celui des précédents trimestres. Et, l’objectif de distribution pour 2016 prévoit un montant similaire à celui de l’année dernière: 9,6€. Sur la base d’un prix de souscription de 210€, le taux de distribution pour l’année 2016 avoisinera donc, 4,60%. Un niveau qui n’intègre pas « l’éventuel crédit d’impôt sur les revenus fonciers allemands et espagnols, et après imposition des revenus fonciers belges ».

Retrouvez cet article sur Primaliance.com
Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant