85m¤ d'investissement en commerces pour Ciloger au premier semestre

le
0

Depuis le début de l'année, Ciloger a investi 85 m€ en murs de commerces pour ses SCPI. La sélectivité prônée par la société de gestion ne l'a pas empêchée de viser petites et grandes surfaces, Paris ou la province. L'objectif est clair : obtenir un couple rendement-risque performant.

Depuis le début de l'année Ciloger a réalisé 85 m€ d’investissements en murs de commerces pour le compte de ses SCPI. Au delà de son intérêt pour cette typologie d'actifs, la société de gestion se plait à répéter sa sélectivité afin de maintenir un couple rendement-risque performant.

La liste des nouveaux biens en portefeuille se distingue par son exhaustivité géographique ou de surfaces.

Pour un montant total de 18,3 m€, ce sont 5 boutiques à Paris rue des Halles (1er arrondissement) , rue des Saussaies et boulevard des Batignolles (8ème), avenue Victor Hugo (16ème) et rue d’Orsel (18ème) puis une boutique à Cannes, Bordeaux, Angoulême et Aix en Provence toutes situées dans le centre ville commerçant.

De plus, Ciloger a acquis un portefeuille de 6 commerces alimentaires (6,5m€) de proximité loués à des enseignes nationales, dont cinq en Ile-de-France et un à Vannes. Puis, la galerie du centre commercial Cotentin de Cherbourg (39m€) qui compte 45 boutiques, louées.

Enfin, la diversification européenne d’Actipierre Europe s'est exprimée au travers de l’acquisition d’un hypermarché à Falkensee (19,5m€, Berlin). L'actif loué à l’enseigne REA bénéficie de la proximité du centre-ville et d’un environnement favorable telle que notamment « une démographie dynamique et un pouvoir d’achat local supérieur à la moyenne nationale allemande ».

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant