Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets
Fermer

Voiture électrique : le bouclier tarifaire s'applique désormais aussi aux bornes publiques
information fournie par Boursorama avec Newsgene06/03/2023 à 16:10

Le bouclier tarifaire sur l'électricité, mis en place début février, s'applique à toutes les bornes de recharge du parc français. (GoranH / Pixabay)

Le bouclier tarifaire sur l'électricité, mis en place début février, s'applique à toutes les bornes de recharge du parc français. (GoranH / Pixabay)

Comme il s'y était engagé à l'automne dernier, Emmanuel Macron a fait appliquer, début février, le bouclier tarifaire sur l'électricité aux bornes de recharge itinérantes de véhicules électriques installées dans le pays. De quoi limiter l'augmentation trop forte d'une recharge en dehors de son domicile.

Les possesseurs de voitures électriques n'ont pas été oubliés par le gouvernement, qui tente de réduire l'impact de l'inflation du prix de l'énergie depuis la guerre en Ukraine. En effet, le bouclier tarifaire sur l'électricité, mis en place début février, s'applique à toutes les bornes de recharge du parc français, rapporte BFM Business .

Bouclier tarifaire pour toutes les bornes de recharge

En octobre dernier, en visite au Mondial de l'Auto, Emmanuel Macron avait affirmé qu'il étendrait le bouclier tarifaire aux chargeurs. Cela pouvait répondre à l'inquiétude d'une grande partie des Français (83 %) prêts à remettre en cause l'achat d'une voiture électrique en raison de l'augmentation du prix de l'électricité selon une étude de Leocare.

Pour tous ceux qui rechargeaient leur véhicule à domicile (une grosse majorité), il n'y avait pas de problème, puisque les particuliers étaient protégés par le bouclier mis en place l'an dernier et prolongé en 2023. Mais la charge itinérante, sur autoroute par exemple, pour un long trajet, n'était pas concernée. Le 6 février dernier sur Twitter, Agnès Pannier-Runacher, la ministre de la Transition énergétique, a fièrement annoncé que l'engagement avait été « tenu » .

Tarifications avantageuses

Difficile de savoir le bénéfice que va apporter cette mesure. Selon, Mathias Laffont, directeur économie, mobilité et bâtiment de l’Union française de l'électricité, l'association professionnelle du secteur en France, « les opérateurs n'ont pas vraiment d'intérêt à augmenter les prix au-delà de la hausse des coûts qu'ils subissent » . « On s'attendait à des hausses de 50 % voire 100 % cette année, donc on espère que cela permettra bien de limiter au maximum les augmentations de tarifs » , estime de son côté Clément Molizon, délégué général de l'Avere, association de promotion du véhicule électrique.

Pour soulager les consommateurs, certains opérateurs ont fait le choix de proposer des tarifs avantageux en heures creuses, comme Tesla et Allego quand d'autres misent sur des contrats d'énergie renouvelable offrant des prix plus attractifs.

0 commentaire

Signaler le commentaire

Fermer