Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
  1. Aide
    1. Espace Client

Val-de-Marne : sa maison squattée par une famille, une propriétaire est à la rue depuis deux ans
information fournie par Boursorama avec Newsgene17/06/2021 à 10:15

La famille composée de deux adultes et neuf enfants vit illégalement dans la maison depuis 2019. (illustration) (Pixabay / mastersenaiper)

La famille composée de deux adultes et neuf enfants vit illégalement dans la maison depuis 2019. (illustration) (Pixabay / mastersenaiper)

Une femme propriétaire d'une maison dans le Val-de-Marne est à la rue depuis deux ans. Faute de solution de relogement, les anciens locataires n'ont jamais quitté les lieux. Cette famille composée d'un couple et de neuf enfants continuent de faire des demandes, accompagnée par la propriétaire de la maison qui se reloge de son côté comme elle peut.

Propriétaire d'une maison mais sans domicile fixe depuis deux ans. C'est ce que vit une fonctionnaire du Val-de-Marne qui se trouve à la rue alors qu'elle est, depuis 2019, propriétaire d'une maison de 56 m². Les anciens locataires du logement n'ont jamais quitté les lieux, rapporte BFMTV.

La propriétaire obligée de vivre chez des amis

Cette famille, composée d'un couple et de leurs neuf enfants, devait partir dès le rachat de la maison, le bail de location étant devenu caduc par le changement de propriétaire. Mais n'ayant trouvé aucune solution de relogement, la famille nombreuse est restée sur place sans contrat de location.

La propriétaire, qui comptait emménager dans la maison, s'est donc retrouvée à la rue. Depuis 2019, elle doit se débrouiller pour dormir au chaud sans logement à elle. « J'ai été hébergée par des tiers, dans des appartements, explique-t-elle à BFMTV. Assez souvent sur le canapé et puis, une fois, ça a été au fond du garage d'une amie. »

« On fait beaucoup de demandes »

La propriétaire n'est pas en colère contre les locataires et tente même de les aider à se reloger convenablement. Elle a entamé des démarches pour récupérer sa maison tout en assurant un futur logement à la famille. « On fait beaucoup de demandes, a expliqué la mère. Ils nous disent qu'il n'y a pas de maisons pour les familles nombreuses comme nous. »

Pour l'instant, aucune des procédures judiciaires n'a abouti. Interrogée par Le Figaro, la préfecture du Val-de-Marne assure n'avoir encore jamais été saisie de ce dossier. Aucune demande d'expulsion n'aurait été formulée non plus. Les autorités précisent tout de même qu'une action pour non-paiement des loyers a été lancée le 25 mai dernier.

30 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • c.voyant
    19 juin19:06

    Quand vous êtes copropriétaires dans un immeuble, vous n'êtes pas pleinement propriétaires des murs porteurs des plafonds et des planchers qui sont propriétés de la copropriété, vous êtes pleinement propriétaires d'un d'un espace vide entre les murs de la copropriété.


Annonces immobilières