Aller au contenu principal Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
Plus de 40 000 produits accessibles à 0€ de frais de courtage
Découvrir Boursomarkets

Une majorité de Français a recours à un courtier pour son crédit
information fournie par Boursorama avec Pratique.fr30/03/2021 à 08:30

Si beaucoup de Français rêvent encore d’acquérir leur résidence principale, leur mode d’achat a été fortement impacté par la crise du Coronavirus et le recours à un crédit, parfois indispensable, ne semble plus se faire aussi facilement seul. Aussi, à quels recours font-ils appel et qu’en est-il dans la réalité actuelle ?

Une majorité de Français a recours à un courtier pour son crédit - iStock-izusek

Une majorité de Français a recours à un courtier pour son crédit - iStock-izusek

Un courtier, mais dans quel but ?

Intermédiaire de choix entre les particuliers et les établissements financiers, le courtier a vu son activité professionnelle augmenter depuis la crise sanitaire de 2020. Il joue ainsi le rôle de facilitateur et, grâce à ses connaissances techniques, il peut dispenser de précieux conseils et éviter des déboires financiers à de novices acquéreurs. Il est capable de donner un avis objectif et d’analyser les différentes propositions commerciales reçues, ce qui apporte au client un réel gain de temps dans sa recherche de crédit. En prenant à sa charge les démarches, souvent fastidieuses, qui consistent à comparer toutes les offres de prêts disponibles, il facilite la tâche et peut faire accélérer votre dossier. Dès 2020, année bien compliquée compte tenu du durcissement des conditions d’octroi des crédits, le courtier a vu sa part de marché se développer. Ce constat semble contradictoire avec la réalité bancaire. En effet, alors que les taux de crédit n’ont jamais été aussi bas, le recours à un courtier n’a jamais été aussi élevé. Début février 2021, on notait que 60% des Français ayant acheté un bien immobilier ces trois dernières années ont fait appel à un courtier. Si on recherche, en premier, le taux d’intérêt le plus avantageux, on note qu’avec la pandémie 30% des emprunteurs veulent être sûrs d’obtenir une solution de financement. En effet, les banques sont de plus en plus frileuses pour prêter et on constate que le taux de refus est passé de 5% à fin 2019 à 15% en octobre 2020.

Quelques chiffres révélateurs

En 2020, 40% des Français ont eu recours à un courtier alors qu’en 2015, cette part était de 29%. Chez les 18-25 ans, cette part monte jusqu’à 65% ! Cette tranche d’âge semble plus inquiète sur le fait de trouver un financement. Mais qui achète et comment ? Un sondage de janvier 2021 de OpinionWay montre que 63% des Français ont déjà acheté un bien immobilier. Ce pourcentage de propriétaires se répartit ainsi : 40% des 25-34 ans, 72% des 50-64 ans et 77% des CSP+. Au total, 28% des Français ont actuellement un crédit immobilier en cours, pourcentage en baisse depuis 2015. Or, si les taux sont restés stables en janvier 2021 avec une moyenne de 1,17%, ils différent suivant l’emprunteur. On constate que les plus aisés, avec un salaire égal au moins à 3 SMIC, bénéficient des meilleurs taux et réussissent à emprunter à 1,13%. Ce taux diminue encore quand on gagne 5 SMIC ! Mais si on a un salaire en-dessous de 3 SMIC, ce taux passe à 1,25% ! Malgré ces taux assez bas, on relève un recul de 18,1% du nombre de crédits octroyés en 2020. La crise est passée par là et la mise en place du 2ème confinement a provoqué l’abandon d’opérations immobilières envisagées. Reste cette question : comment rebondira le marché immobilier en 2021 ?

0 commentaire

Annonces immobilières