Activer le contraste adaptéDésactiver le contraste adapté
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
  1. Aide
    1. Espace Client
    2. Connexion
Espace Membre Boursorama

Erreur d'authentification

Votre compte a été clôturé.

Vous êtes authentifié. Nous chargeons votre espace membre.

Pour des raisons de sécurité et pour continuer à accéder à votre espace membre, nous vous remercions de bien vouloir valider votre compte membre en cliquant sur le lien suivant : Je valide mon compte membre
Vous allez recevoir un email à l'adresse indiquée lorsque vous aviez créé votre compte.
Cliquez ensuite sur le lien présent dans le mail. Vous pourrez alors de nouveau accéder à votre compte membre.
Si vous n'avez pas reçu cet email, contactez-nous

Un email de confirmation vient de vous être adressé.

Mot de passe oublié ?

Bénéficiez gratuitement de fonctionnalités et de services additionnels. Devenez membre

Identifiant/Mot de passe oublié
Si vous êtes Membre de la Communauté Boursorama, veuillez indiquer l'adresse email que vous avez fournie lors de votre enregistrement pour recevoir votre identifiant et/ou ré-initialiser votre mot de passe :

Nouveau sur Boursorama ? Devenez membre

Fermer

Système de retraite français : entre obsolescences et inquiétudes.
BFG Capital07/07/2020 à 08:50

Le système de retraite français est mal classé au niveau mondial ( Crédits : Pixabay)

Le système de retraite français n'a décidément pas fini de faire parler de lui ! Après des mois de grève liés à la réforme, suivi d'une interruption liée au confinement, il se pourrait que la dernière étude du groupe Allianz mette les feux aux poudres ! En effet, Allianz a dernièrement publié son étude 2020 sur les retraites : "Global Pension Report". Dans cette étude, 70 systèmes de retraite ont été analysés, et le système français s'y retrouve à la 51e place. Est-ce si grave que ça ? BFG Capital mène l'enquête.

Système de retraite français : 51e place sur 70 !

51 sur 70. La Suède, la Belgique ou encore le Danemark sont les pays qui auraient les meilleurs systèmes de retraite actuellement. Parmi les pays de l'Union européenne, seules la Pologne et la Grèce sont en dessous. Et en octobre 2019 déjà, un classement sur l'efficacité des systèmes de retraite plaçait la France en 18e position sur 37.

Mais que vaut cette position exactement ? L'étude Global Pension Report a été réalisée sur l'analyse des conditions démographiques et budgétaires des pays, la viabilité des systèmes, mais aussi la comparaison et l'adéquation entre le niveau de vie pendant la vie active, et celui à la retraite. Une trentaine de variables ont été passées au peigne fin, puis notées sur une échelle de 1 à 7 afin de déterminer ce classement. La France a obtenu le score moyen de 4,16.

Allianz explique que ce score se justifie par un régime public généreux, et qu'il y a une marge de progression possible grâce aux retraites par capitalisation. Les points négatifs concernent eux la viabilité et les contraintes budgétaires. En effet, l'assureur explique que la situation de la France pourrait s'améliorer avec différentes mesures, notamment sur l'âge du départ à la retraite, ou encore la mise en place d'une nouvelle formule de calcul de la pension, pour plus d'équité. Enfin, l'épisode de la covid-19 n'arrange pas le score de la France, car comme l'assureur le prédit : "les contraintes budgétaires françaises sont amenées à s'aggraver, ce qui présente une menace sensible sur la viabilité".

L'équilibre financier de notre système repose sur le rapport entre le nombre de cotisants et le nombre de retraités. Or, le vieillissement de la population accélère bien plus vite que ce que l'on pense. Avec l'arrivée des nouvelles technologies et des nouveaux modes de vie, l'espérance de vie a progressivement augmenté, favorisant ainsi une hausse de la population des Séniors.

Comme nous le rappelle Alireza Gorzin, président de BFG Capital : "La population française est de plus en plus vieillissante. La complexité du système de retraite actuel le rend ingérable, et il est difficile d'en tirer de la justice et de la transparence entre tous les statuts. Sans en changer les fondements, pourra-t-on encore parler de solidarité dans les prochaines années à venir ?"

Lire aussi : SCPI : Quel impact aura la crise sur ce placement ?

La retraite en France : un sujet qui suscite l'inquiétude

D'après le dernier baromètre du Cercle des Epargnants, 2 Français sur 3 se disent inquiets pour leur retraite. Et la dernière étude d'Allianz ne risque pas d'aider les Français à changer leur opinion ! Toutefois, même si la peur est bien présente, les Français ne sont pas pour autant dans l'anticipation.

La retraite est perçue comme un moment privilégié afin de profiter des loisirs et de la famille. Mais la plupart des actifs redoutent de ne pas disposer de revenus suffisants pour en profiter pleinement. En effet, 84% des Français sont inquiets, car ils craignent de manquer d'argent au moment de la retraite. Néanmoins, seuls 17% des actifs épargnent régulièrement pour.

La peur est ainsi mêlée à l'obscurantisme. 71% des actifs ne connaissent pas le montant qu'ils toucheront à leur retraite. Par ailleurs, 83% estiment que le calcul du montant de leur retraite est compliqué. Cette méconnaissance du sujet pourrait bien avoir un fort impact sur le niveau d'inquiétude des Français.

Bien qu'initialement satisfaits du système des retraites par répartition, les ménages Français sont désormais inquiets pour sa pérennité, et semblent prendre en compte la nécessité de compléter celle-ci.

Alireza Gorzin, président de BFG Capital, ajoute à ce sujet : "en France, accéder à la retraite n'est pas une chose automatique. Pour avoir accès à ses pensions, il faut passer par des démarches administratives longues et complexes, à l'instar de notre système. La retraite se prépare en avance, surtout dans un cadre économique aussi incertain. Pour vous assurer une retraite confortable, subvenir à chacun de vos besoins et ne manquer de rien, l'essentiel est de s'y prendre tôt !"

À la vue de ce classement, rien n'indique que le système français soit aujourd'hui apte à faire face à la transition démographique actuellement en cours. Avec des pensions de plus en plus faibles, et un écart entre le niveau de vie des actifs et des retraités de plus en plus marqué, la retraite par capitalisation apparaît comme un second souffle.

Bien que la lutte contre la covid-19 soit aujourd'hui et depuis quelques mois une priorité, il ne faut pas pour autant oublier le débat sur la réforme des retraites. Celui-ci doit reprendre au plus vite, afin de mettre en place des solutions rapides et positives. En effet, devant le retard déjà accumulé, il n'y a désormais plus de temps à perdre. Le vieillissement de la société progresse à grands pas, et le nombre de personnes âgées augmente de plus en plus vite.

Achevé de rédiger le 3 juillet 2020 par Amélie Yem, Chargée de missions en développement chez BFG Capital

38 commentaires

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire.
Vous êtes déjà membre ? Connectez-vous
Pas encore membre ? Devenez membre gratuitement

  • clam92
    07 juillet12:16

    Si avec le système de capitalisation les retraités n'ont pas de quoi vivre , que fait on de ces personnes ? Ils auront fait le mauvais choix et ils demanderont à l'état de les aider . c'est le système qui , s'il ne marche pas , on demande de l'aide aux autres , tandis qu'avec la répartition on est plus sur d'avoir une retraite qui suivent a peu près le coût de la vie . Evidemment il y aura des retraites faibles , mais avec la capitalisation , ils n'auraient rien eu en retraite

    Signaler un abus

Voir plus de commentaires

Signaler le commentaire

Fermer

Annonces immobilières

Les Risques en Bourse

Fermer